Marseille Les chiffres en amélioration

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Marseille Les chiffres en amélioration

Publié le 30/09/2020 à 17:48
Pixabay
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Sur Marseille et plus particulièrement l'AP-HM (assistance publique Hôpitaux de Marseille), les chiffres sont en nette amélioration après les informations de la semaine passée ainsi que le questionnement sur le dépistage (voir notre article d’hier).

Les derniers chiffres en termes de réanimation semblent sur la bonne voie puisque les données Covid, données officielles de l’AP -HM pour les patients Covid diminuent. 

En réanimation il y a 55 lits au total mobilisés pour des patients Covid et 43 sont occupés donc 8 sont libres. On voit même le point d’inflexion pour les données en réanimation.

 

Les données liées au COVID diminuent. On voit même l'inflexion pour les données en réa.

Au total il y a 208 lits mobilisés Covid pour 153 patients présents et 55 lits vacants. Le taux d’occupation est de 73,5%

 

Pour les lits dédiés Covid hors des lits de réanimation, la tendance est identique. Après un pic vers le 22 septembre, la tendance est à la baisse avec 147 lits mobilisés 106 et donc 41 disponibles. Un taux d’occupation de 72%

 

Pour l'IHU de Marseille du Pr Raoult, sur 75 lits mobilisés, 23 lits sont libres pour un taux d’occupation de 69%.

Pour ce qui est des autres indicateurs, le dépistage présente aussi une tendance baissière ainsi que le nombre de dossiers Covid (63) après un pic aux alentours de 250.  Les urgences sont redescendues à 20 après un pic à 42.

Le ministre de la Santé a annoncé un investissement de 15 millions d’euros pour l’AP HM.  Une somme importante en soit même si eu égard du cout total du confinement et de la crise cela peut paraitre presque symbolique. Cela sera à mettre en perspective du coût économique de la fermeture des bars et restaurants et de l’aide proposé par le ministre jusqu’à 10 000 euros par établissement.

Les mesures prisent par le gouvernement en urgence mériteraient une anticipation et un débat afin d’en évaluer non seulement le coût mais aussi l’impact sociétal. Une question essentielle qui vient à l’esprit de tous, est ce qu’il ne vaudrait pas plus investir dans l’hôpital et la réanimation par anticipation pour répondre aux pics épidémiques que de fermer les bars et restaurants.  Une mesure perçue comme injuste par beaucoup. 

 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Marseille Les chiffres en amélioration

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-