Nice: une femme contaminée par un virus rare après une piqûre de moustique, les autorités sanitaires appellent à la vigilance

Nice: une femme contaminée par un virus rare après une piqûre de moustique, les autorités sanitaires appellent à la vigilance

Publié le :

Mardi 24 Octobre 2017 - 07:15

Mise à jour :

Mardi 24 Octobre 2017 - 07:16
©MarvinRecinos/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'Agence régionale de santé a annoncé lundi qu'une femme habitant à Nice a été contaminée par le virus dit "du Nil occidental", qui se contracte après une piqûre de moustique. Cette maladie est très rare dans l'Hexagone.

C'est un moustique qui a contaminé la victime. L'Agence régionale de santé (ARS) a confirmé lundi 23 qu'un cas du virus "du Nil occidental" a été détecté le 20 octobre dernier chez une femme résidant à Nice. Cette maladie très rare en France se contracte après la piqûre d'un moustique, l'insecte étant lui-même infecté par les oiseaux malades dont il suce le sang.

Le virus du Nil occidental est une maladie appartenant à la même famille que la fièvre jaune, zika ou la dengue. La pathologie, qui parfois ne génère aucun symptôme, se caractérise par un état grippal généralisé. En principe sans gravité, elle peut cependant provoquer dans quelques cas à des complications neurologiques qui peuvent, elles, s'avérer très graves. L'ARS a tenu cependant à préciser que la Niçoise était guérie et en bonne santé.

Cette contamination relance cependant l'inquiétude sur un retour de cette maladie via son vecteur de transmission, le moustique. D'autant que depuis la fin septembre et le début du mois d'octobre, des cas ont été recensés en Roumanie, en Italie, en Grèce et même en Hongrie.

La maladie est à l'origine apparue en 1937 en Ouganda, d'où son nom, et a été recensée pour la première fois en France en 2000, sur des chevaux en Camargue. En 2003, sept personnes avaient été infectées sur le seul département du Var.

L'ARS appelle les habitants des Alpes-Maritimes à se protéger contre les piqûres de moustiques. L'organisme recommande d'utiliser des diffuseurs électriques à l'intérieur des habitations, des serpentins insecticides (en extérieur uniquement) et des répulsifs cutanés sur les zones de peau découvertes.

La maladie se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.


Commentaires

-