Capteurs et intelligence artificielle au secours des seniors

Capteurs et intelligence artificielle au secours des seniors

Publié le 24/01/2020 à 10:49
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Des start-ups françaises se penchent sur le maintien à domicile des personnes âgées, avec des solutions salutaires et d'avenir. Où quand la haute technologie apporte un peu plus d'humanité et de sécurité à nos ainés.
 
Comment aider les personnes âgées à rester chez elles le plus longtemps possible? Pas seulement pour des raisons économiques mais bien pour ne pas révolutionner leur vie à la maison à laquelle ils sont le plus souvent très attachés.  C’est en effet l’un des grands enjeux actuels, un champ d’investigation que n’ont pas manqué d’investir bon nombre de start-ups. La «silver économie» a de l’avenir. 
 
 
Capter les situations anormales
 
La plupart des technologies aujourd’hui développées reposent sur des capteurs installés au domicile des seniors, on a pu le constater lors du dernier CES de la Vegas, début janvier. 
 
Ainsi Clara, développée par une start-up nordiste, Unaide, se présente comme «le premier aidant technologique qui sécurise le quotidien». Une box et des capteurs installés dans toutes les pièces analysent les mouvements de la personne âgée et, grâce à l’intelligence artificielle, détectent les situations suspectes comme une chute, un malaise ou même l’absence de bruit.
 
Dans ce cas, Clara se charge de prévenir une plateforme d’assistance, sans toutefois transmettre l’ensemble des données analysées. L’intimité est effectivement un facteur essentiel à prendre en compte. 
 
 
L’appel à l’entraide
 
Du Nord… au Sud, les Français innovent pour l’autonomie des seniors. Rendez-vous cette fois à Cagnes-sur-Mer, avec la start-up Nodeus Solutions. Là encore, des capteurs installés un peu partout, jusque sous le matelas ou dans le frigo analysent en permanence le comportement de la personne. Ils décèlent, non seulement des mouvements anormaux, mais encore des changements d’habitude, quant au temps de sommeil ou à la régularité des repas par exemple.
 
La particularité de Nodeus Solutions est que cette innovation fait appel à l’entraide. Ce sont des proches ou des voisins volontaires, «susceptibles de réagir très vite» qui sont prévenus des éventuelles anomalies. 
 
Mieux que le bracelet
 
Ces deux solutions technologiques au service des seniors se caractérisent également par l’absence de pendentif ou de bracelet – que les personnes âgées peuvent refuser ou oublier de porter, voire ne pas déclencher pour appeler à l’aide.
Elles n’équipent pour l’heure que peu de foyers, une soixantaine dans un cas, une trentaine dans l’autre, mais leurs concepteurs comptent bien monter en puissance dans les mois à venir. 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


La population vieillit, l'innovation s'adapte

Fil d'actualités Société