Reconfinement autoritaire, le mode de gestion de la crise critiqué par tous les partis politiques

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Reconfinement autoritaire, le mode de gestion de la crise critiqué par tous les partis politiques

Publié le 29/10/2020 à 07:05
Ludovic MARIN / PISCINE / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Alors que la France se prépare à son reconfinement, les opposants politiques au gouvernement condamnent une décision prise sans concertations, alors même que les discussions se multipliaient depuis le début de la semaine.

En annonçant le reconfinement dès vendredi 30 octobre, le Président de la République a confirmé les rumeurs, qui circulaient depuis plusieurs jours. Pourtant, le gouvernement avait multiplié les consultations en tout genre pour associer les responsables politiques, économiques et sociaux à cette prise de décision. Emmanuel Macron cherchait à se protéger de toute accusation de déni de démocratie, qu’on avait commencé à entendre au printemps dernier.

Des responsables politiques entendus pour rien ?

Mardi 27 octobre, le Premier Ministre, Jean Castex, recevait donc les représentants des différentes formations politiques. A la sortie de la réunion, tous ces représentants exprimaient leur incompréhension et parfois leur colère. Selon eux, ces discussions n’étaient basées sur aucun scénario précis et ne reposaient sur aucune stratégie définie. Ils redoutaient donc que ce tour de table n’ait été qu’un faux-semblant pour donner l’image d’une volonté d’associer tous les courants de pensée à la prise de décision.

Le Président du parti Les Républicains, Christian Jacob, s’agaçait de ce semblant de négociations :

« Si c’était une mise en scène de négociation, elle est ratée, personne n’est dupe »

Aussi, il n’aura pas fallu attendre longtemps après les annonces du Président de la République, pour que ces mêmes représentants expriment publiquement leur déception. Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise) ne mâchait pas ses mots

  "Le déconfinement est un échec. L'épidémie est hors de contrôle. Le président aussi. Aucune leçon tirée."

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les partis politiques étaient réunis autour de Jean Castex le 27 octobre dernier

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-