Santé et travail: les trop longues journées augmentent le risque d'AVC

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Santé et travail: les trop longues journées augmentent le risque d'AVC

Publié le 21/06/2019 à 13:01 - Mise à jour à 13:05
©Neil Conway/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Passer de trop longues journées au travail, et de manière habituelle, augmente le risque d'avoir un AVC. Une étude scientifique, menée auprès de patients français sur plusieurs années, a récemment établi cela. Les résultats ont été publiés jeudi 20 juin dans la revue Stroke de l’American Heart Association.

Il paraît que le travail c'est la santé. Cette maxime ne se vérifie apparemment pas à tous les coups. Une étude menée auprès d'un panel de Français depuis 2012, et dont les résultats ont été publiés jeudi dans la revue scientifique Stroke, a établi que de trop longues journées de travail de manière récurrente dans l'année, augmente le risque d'avoir un accident vasculaire cérébral (AVC).

Une longue de journée de travail est définie par les auteurs de l'étude comme durant dix heures ou plus. Et cela commence à devenir problématique quand le salarié en question répète cette mauvaise habitude jusqu'à 50 fois par an.

A partir de là, le risque d'avoir un AVC augmente de 29%. Et même de 45% quand travailler dix heures par jour plusieurs jours par an durant dix ans.

Lire aussi: Travail - de plus en plus connectés mais de plus en plus isolés

A noter que travailler trop est encore plus dangereux en fonction de l'âge des salariés. Et contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce ne sont pas les plus âgés qui sont les plus sensibles dans ces cas-là.

"Le lien entre dix longues années de travail et l'AVC est encore plus important chez les personnes de moins de 50 ans", a expliqué Alexis Descatha, co-auteur de l'étude et professeur à l'Inserm.

"C'est assez inattendu (comme résultat). Des recherches plus approfondies sont nécessaires pour confirmer ces chiffres", a-t-il aussi commenté.

Voir aussi:

Les Français ne veulent pas travailler plus (sondage)

Pause déjeuner au travail: quels ingrédients pour la gamelle idéale

Travailler malgré l'endométriose, un mal invisible, parfois handicapant

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Des journées de travail trop longues augmentent le risque d'avoir un AVC.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-