"Un tiers des médicaments ne servent à rien", d'après le professeur Philippe Even

"Un tiers des médicaments ne servent à rien", d'après le professeur Philippe Even

Publié le :

Mercredi 23 Novembre 2016 - 12:33

Mise à jour :

Mercredi 23 Novembre 2016 - 12:52
Le professeur Philippe Even va publier jeudi une nouvelle version de son best seller paru en 2012,"Guide des 4.000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux". Selon le médecin à la retraite, interviewé par "Le Parisien", "un tiers des médicaments proposés ne servent à rien".
©Joël Saget/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une nouvelle version du best-seller du professeur Philippe Even, Guide des 4.000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux , va sortir en librairie jeudi 24. Cette réédition actualisée répond à la demande des lecteurs, selon le médecin à la retraite interviewé par Le Parisien ce mercredi 23, "un tiers des médicaments proposés ne servent à rien".

L'ouvrage Guide des 4.000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux, rédigé avec le médecin et homme politique Bernard Debré a remporté un grand succès auprès du public. Mais le livre a créé une polémique, et les deux professeurs ont été sanctionnés par l'Ordre des médecins, recevant l'interdiction d'exercer la médecine pendant un an, dont six mois avec sursis. Une sanction symbolique puisque les deux auteurs ont arrêté d'exercer.

Le professeur Philippe Even a réalisé un nouveau guide afin de mettre à jour les connaissances sur les nouveaux médicaments sorties depuis 2012, à savoir 1.500. Il a classé les médicaments en fonction de leur efficacité à partir du recoupement de 20.000 études, et le résultat ne semble pas s'être amélioré.

Le taux d'inefficacité des médicaments dans le domaine de l'ORL a été évalué à 78%, et en gastro-entérologie à 62%. "Dans le domaine de l'allergie et de la nutrition, un sur deux n'apporte aucun bénéfice au malade", a précisé le médecin.

Concernant les maladies graves, la Haute Autorité de Santé (HAS) avait préconisé le déremboursement de quatre médicaments contre les symptômes de la maladie d'Alzheimer, mais la ministre de la Santé Marisol Touraine s'y est opposé, "à tort" selon le professeur Philippe Even. Ce dernier a cependant reconnu "l'efficacité des vrais traitements" comme les antibiotiques, les antalgiques.

Le médecin prône un déremboursement pour tous les médicament "qui ne sont pas utiles". Il a estimé qu'il faudrait "réaffecter ces sommes à la recherche publique, à l'hôpital, à la prise en charge des personnes handicapées (...), ces domaines essentiels sont sous-dotés". 

 

Le taux d'inefficacité des médicaments dans le domaine de l'ORL a été évalué par le Pr. Philippe Even à 78%, et en gastro-entérologie à 62%.


Commentaires

-