Après Pluton, New Horizons s'est fixé un nouvel objectif: 2014 MU69

Après Pluton, New Horizons s'est fixé un nouvel objectif: 2014 MU69

Publié le :

Lundi 31 Août 2015 - 19:50

Mise à jour :

Lundi 31 Août 2015 - 20:04
©NASA
PARTAGER :
-A +A

L'équipe de la sonde spatiale américaine New Horizons a choisi sa prochaine cible: un astéroïde glacé nommé 2014 MU69 et situé dans la ceinture de Kuiper, région lointaine de notre Système solaire. Le survol, qui doit encore être approuvé par la Nasa, devrait avoir lieu le 1er janvier 2019.

Après avoir fait rêver le monde entier avec ses photos inédites de Pluton, New Horizons est prête pour de nouvelles aventures. L’équipe de la sonde spatiale américaine a enfin décidé de son prochain objectif: il s’agit d’un corps glacé répondant au doux nom de 2014 MU69. Le survol de ce dernier devrait avoir lieu le 1er janvier 2019.

Situé à 1,6 milliard de kilomètres de Pluton d’où il a été repéré par le télescope spatial Hubble, 2014 MU69 mesure environ 40 km de diamètre et appartient à la ceinture de Kuiper, région lointaine de notre Système solaire, peuplée de corps solides plus ou moins gros. "Les objets de la ceinture de Kuiper se sont formés très loin du Soleil, ils sont les vestiges des +briques+qui ont formé les corps du Système solaire comme la Terre", explique Sonia Fornasier, du LESIA Observatoire de Paris, maître de conférences à Paris Diderot à 20 Minutes. "Les objets de la ceinture de Kuiper n’ont pas subi les métamorphoses qui ont modifié les matériaux primordiaux des planètes, et ils sont conservés au froid, loin du Soleil: ils ont donc gardé en eux les matériaux qui sont à l’origine des corps du Système solaire", poursuit-elle.

Ainsi, 2014 MU69 pourrait être un planétoïde faisant partie de ceux qui se sont constitués il y a 4,6 milliards d'années, avant que les planètes ne se forment. Son orbite n'a d'ailleurs été que très légèrement été perturbée par une planète.

Bien que 2014 MU69 eut été choisi car il s’agit du point le plus facile d’accès pour New Horizons, cette décision doit encore être validée par la Nasa. Et si son verdict ne sera connu qu'en 2016, il semble toutefois "peu probable que l'agence spatiale américaine se prive d'une occasion d'explorer un corps céleste susceptible de renseigner les astronomes sur les conditions dans lesquelles les planètes se sont formées. D'autant qu'aucune autre mission n'est en route ou en projet vers cette région lointaine du Système solaire", fait valoir le site cieletespace.com.

Ainsi, le 1er janvier 2019, New Horizons devrait passer à environ 12.000 km de 2014 MU69. L’engin s’enfoncera ensuite encore un peu plus dans la ceinture de Kuiper et pourrait bien passer à proximité d’une douzaine d’autres corps glacés primitifs. 

 

La sonde "New Horizons" est prête pour de nouvelles aventures.


Commentaires

-