De retour de la Lune, Buzz Aldrin a rempli une note de frais

De retour de la Lune, Buzz Aldrin a rempli une note de frais

Publié le :

Mardi 04 Août 2015 - 15:50

Mise à jour :

Mardi 04 Août 2015 - 16:33
©Roger Askew/REX/REX/Sipa
PARTAGER :
-A +A

L'astronaute Buzz Aldrin, de retour sur Terre après avoir été sur la Lune avec la mission Apollo-11 en 1969, avait rempli une note de frais... Et même un formulaire des douanes.

Comme tous les employés, l'astronaute américain Buzz Aldrin, le deuxième homme à avoir posé le pied sur la Lune, a dû remplir une note de frais à son retour de déplacement professionel. Sauf que pour lui, c'était un déplacement professionel sur la Lune. Il été remboursé à hauteur de 33,31 dollars pour des "frais de déplacement" -ce qui équivaut à environ 215 dollars aujourd'hui (environ 200 euros), en tenant compte de l'inflation. Cette somme correspond aux démarches administratives nécessaires à un voyage aller-retour entre Cap Kennedy en Floride (site de lancement américain, connu aussi sous le nom de Cap Canaveral) et la Lune. L'astronaute a posté une photo dudit document sur son compte Facebook.

Et comme aux Etats-Unis ont ne badine pas avec les procédures administratives, Buzz Aldrin a également dû remplir un formulaire de douane pour déclarer les objets ramenés depuis la Lune. Principalement de la poussière mais aussi 22 kilos de roche lunaire. 

"Parce que beaucoup de gens l'ont demandé: oui, l'équipage d'Apollo-11 a dû signer des formulaires de douane quand nous sommes rentrés de la Lune avec des roches lunaires et des échantillons de poussière de Lune", a-t-il expliqué.

Le 20 juillet 1969, la mission Appolo-11 a atterri sur le satellite de la Terre. Neil Armstrong a été le premier homme à mettre le pied sur la Lune. Un exploit suivi en direct à la télévision par plusieurs centaines de millions d'êtres humains. Il était 21h56 à Houston, 3h56 lundi 21 à Paris, 6h56 à New Delhi, 9h56 à Tokyo...

Vingt minutes après Armstrong, Edwin "Buzz" Aldrin le rejoint et devient le n°2 sur la Lune. Il s'arrête quelques secondes en descendant de l'échelle pour, racontera-t-il plus tard, "satisfaire un besoin physiologique en remplissant légèrement mon collecteur d'urine. Tout le monde est le premier pour quelque chose sur la Lune. Ce titre-là, personne ne me l'a contesté...".

 

Buzz Aldrin, lors d'une conférence en 2015.


Commentaires

-