Dépressif, il avale près de 1.900 pièces de monnaies (et se fait opérer)

Dépressif, il avale près de 1.900 pièces de monnaies (et se fait opérer)

Publié le :

Mardi 02 Octobre 2018 - 16:36

Mise à jour :

Mardi 02 Octobre 2018 - 16:52
©Jean-Sébastien Evrard/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un Japonais, âgé de 51 ans et atteint de la maladie de Pica avait ingurgité quelques 1.894 pièces de monnaie. Il a dû être opéré en urgence.

L'homme s'est rendu à l'hôpital pour une consultation d'ordre psychiatrique et s'est finalement retrouvé sur la table d'opération. Un Japonais de 51 ans s'est présenté à un médecin de la Tokyo Medical and Dental University pour se plaindre de fatigue profonde et de perte d'appétit. Et cause, l'individu vivait avec pas moins de huit kilos de métal dans le corps.

En effet, le citoyen nippon, souffrant d'une forme particulière de dépression, avait avalé près de 1.900 pièces de monnaie rapporte Le Monde. Le médecin a immédiatement requis une intervention chirurgicale pour extraire cette énorme masse de métal du corps du patient.

Lire aussi - Vietnam: il vit 18 ans avec des ciseaux dans l'estomac sans le savoir

Les chirurgiens ont découvert un gros tas de pièces de monnaie stockées dans l'estomac et un second amas qui était resté coincé dans l'œsophage. L'individu souffrait également "d'une perforation de la paroi antérieure de l'estomac" en raison de l'important amas de pièces qu'il avait ingurgité. Heureusement pour lui, il ne souffrait d'aucun empoisonnement.

Le patient vivait donc avec 8,07 kilos de pièces de monnaie dans son ventre dont 140 pièces de 1 yen, 99 pièces de 5 yen, 1642 pièces de 10 yen, 8 pièces de 50 yen et 5 pièces de 100. Soit l'équivalent de 136 euros.

"Ce patient est atteint de pica. Ce trouble est caractérisé par l’absorption itérative de substances non comestibles, plus ou moins répugnantes ou nuisibles, telles que de la terre, de l’argile, de la craie, du papier ou, dans ce cas précis, des pièces de monnaie. Il s’observe principalement chez des patients psychiatriques, des enfants, de jeunes adolescents, des femmes enceintes", explique Le Monde.

Et d'ajouter: "Après l’intervention chirurgicale, cet individu a subi une évaluation psychiatrique qui a établi le diagnostic de schizophrénie. Deux semaines après l’opération, il est admis en psychiatrie".

Voir:

Chine: constipé, un homme abritait 13 kilos d'excréments dans son corps

Au Japon, un patient a été opéré d'urgence pour extraire près de 1.900 pièces de son estomac.


Commentaires

-