Espace: la NASA veut prélever un morceau d'astéroïde d'ici 2020

Espace: la NASA veut prélever un morceau d'astéroïde d'ici 2020

Publié le :

Jeudi 26 Mars 2015 - 10:19

Mise à jour :

Jeudi 26 Mars 2015 - 16:01
©NASA
PARTAGER :
-A +A

L'agence spatiale américaine a annoncé ce jeudi vouloir lancer une mission qui permettra de prélever un morceau d'astéroïde d'ici 2020.

La NASA, l'agence spatiale américaine, souhaite prélever un morceau de roche à la surface d'un astéroïde à l'horizon 2020. Elle a annoncé ce jeudi renoncer à son projet initial de tracter un petit astéroïde pour le placer dans l'orbite lunaire afin de mieux l'étudier dans le cadre de la mission Asteroid Redirect Mission (ARM) lancée il y a trois ans. "Nous avons approuvé le concept de la (nouvelle) mission et avons donné le feu vert pour poursuivre la phase A", a indiqué Robert Lightfoot, un responsable de la NASA.

Le vaisseau automatique ARM qui sera doté d'un moteur à propulsion solaire électrique en développement, sera lancé en principe en décembre 2020 et devrait atteindre l'astéroïde en 2022.

Pour cette mission, l'agence américaine a déjà sélectionné trois astéroïdes potentiels, Itokawa, Bennu et 2008 EV5. Ce dernier étant le favori. Toutefois, depuis 2012 et le lancement de la mission ARM, la NASA a accru considérablement sa capacité à détecter les astéroïdes dont l'orbite croise celle de la Terre. Les recherches continuent donc pour trouver un corps céleste plus facilement abordable jusqu'en 2019, puisque la décision sera prise un an environ avant le lancement du vaisseau ARM.

Une fois qu'ARM sera arrivé à portée de l'astéroïde, le vaisseau déploiera un bras mécanique pour saisir un morceau de roche dont la taille pourrait atteindre 4 mètres de diamètre. Le vaisseau le tractera et le placera sur une orbite lunaire stable après un voyage qui prendra environ six ans. Une fois cette mission réussie la NASA enverra deux astronautes par le biais de la capsule Orion prélever des échantillons de roche et les ramener sur Terre.

 

Une vue artistique du vaisseau ARM qui doit effectuer la mission.


Commentaires

-