La sonde Osiris Rex en approche de l'astéroïde Bennu

La sonde Osiris Rex en approche de l'astéroïde Bennu

Publié le :

Lundi 03 Décembre 2018 - 12:48

Mise à jour :

Lundi 03 Décembre 2018 - 13:03
La sonde Osiris Rex doit arriver ce lundi en vue de l'astéroïde Bennu. Elle devra se placer en orbite autour de lui afin de préparer le prélèvement d'un morceau de roche à ramener sur Terre.
©NASA
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Après Rosetta et Philae, Osiris Rex (Origins, Spectral Interpretation, Resource Identification, Security-Regolith Explorer) va rejoindre la liste des pionniers mécaniques de l'espace, à condition que tout se déroule bien ce lundi 3. La sonde américaine qui a décollé en 2016 devrait entrer en contact en fin d'après-midi avec l'astéroïde Bennu, avec quelques mois de retard.

Elle a pour mission d'étudier ce gros caillou de quelque 500 mètres de diamètre autour duquel elle doit orbiter durant environ deux ans, dont près d'une année pour préparer une grande première. Osiris Rex devra déterminer quel est le meilleur emplacement pour prélever un morceau de l'astéroïde pour ensuite le ramener sur Terre. Si tout se passe comme prévu, la sonde et son prélèvement de 60 grammes devraient être de retour en septembre 2023.

La mission doit également permettre d'en apprendre plus sur les origines de la vie, et d'étudier les risques de collision entre l'astéroïde et la Terre.

La Nasa lancera à 17h45 (heure française) un live pour suivre l'opération d'approche.

Voir: Apophis, Bennu: ces astéroïdes qui menacent la Terre

Car si Bennu n'a pas la taille des monstrueux "exterminateurs" des films Armageddon ou Deep Impact, il se déplace à plus de 100.000 km/h, soit environ 30 fois plus vite qu'une balle de fusil d'assaut. Il ne pourrait pas provoquer un cataclysme comme celui qui a tué les dinosaures, loin s'en faut. Mais il pourrait générer un cratère de plusieurs kilomètres. Une fois tous les six ans, il se rapproche de notre planète et pourrait donc nous percuter un jour. Les astronomes avancent même les dates de 2175 ou 2196.

Pendant des années, l'idée dominante pour éviter un cataclysme de ce type était d'envoyer une charge nucléaire pour détruire ou dévier l'objet. Mais actuellement, la NASA et l'Agence spatiale européenne envisagent d'envoyer plutôt des engins spatiaux impacter les astéroïdes pour les dévier sans avoir recours à des bombes.

Lire aussi:

Didymos: la Nasa va lancer en 2022 une opération de déviation d'un astéroïde de 170m de diamètre (vidéo)

Osiris Rex doit prélever un morceau de l'astéroïde Bennu.


Commentaires

-