L’aéroport de Lyon Saint-Exupéry passe à la reconnaissance faciale

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

L’aéroport de Lyon Saint-Exupéry passe à la reconnaissance faciale

Publié le 06/10/2020 à 10:24
OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
L’expérimentation du système de reconnaissance faciale Mona a été présentée lundi à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry, et s’étendra sur une année.
 
Pour Vinci Airports, le groupe propriétaire de l’aéroport, l’objectif est de réduire les files d’attente et de simplifier la vie des voyageurs.
 
Ces derniers doivent concrètement télécharger une application sur leur smartphone, y enregistrer une pièce d’identité, une photo et la carte d’embarquement. Ensuite, plus besoin de se présenter aux
différents comptoirs.
 
Les passagers suivent un parcours dédié – et équipé – avec bornes et portiques de reconnaissance faciale à chaque point de contrôle. 
 
« Grâce à cette innovation, nous estimons que le passager gagne 30 minutes par rapport à un embarquement classique »
 
La question des données
 
Le système, qui répond au doux nom de Mona, est selon ses concepteurs une première mondiale, qui surfe aussi sur la vague des inquiétudes sanitaires. Directrice déléguée chez Vinci Airports, Valérie Vesque-Jeancard estime ainsi :
 
« Le fait de ne pas avoir à manipuler de documents, que d’autres personnes les manipulent, c’est plutôt rassurant dans ce contexte sanitaire »
 
Quant aux données personnelles chargées dans l’application, l’exploitant de l’aéroport de Lyon assure qu’elles seront détruites dès la montée dans l’avion. Le système Mona a d’ailleurs été développé en partenariat avec la CNIL – Commission nationale informatique et libertés.
 
Il sera opérationnel à partir du 15 octobre. 
 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Le système de reconnaissance faciale Mona en expérimentation à Lyon

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-