Carlos Ghosn deviendrait le patron de Mitsubishi Motors pour redresser le groupe

Carlos Ghosn deviendrait le patron de Mitsubishi Motors pour redresser le groupe

Publié le :

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:28

Mise à jour :

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:51
Carlos Ghosn, patron de Renault et de Nissan serait nommé président de Mitsubishi Motors. Le journal japonais "Nikkei" a annoncé la nouvelle ce mercredi.
©Loic Venance/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Après avoir contrôlé Renault, Nissan, il semblerait que rien n'arrête Carlos Ghosn. Le journal japonais Nikkei  a annoncé mercredi 19 une reprise en main de Mitsubishi Motors par Carlos Ghosn. Le journal a prétendu détenir l'information de diverses sources. Ainsi, le PDG ajouterait une société automobile de plus à son "palmarès".

"La direction de Mitsubishi Motors souhaite que Carlos Ghosn prenne la restructuration en main après l'entrée de Nissan au capital du groupe à hauteur de 34% dans le courant du mois", a informé le journal japonais.

Son arrivée permettrait de reprendre en main la société qui après un scandale sur le maquillage de données sur ses véhicules, semble reprendre à peine son souffle. Nissan avait secouru le constructeur automobile.  Mitsubishi Motors devrait connaître une perte financière s'élevant à 240 milliards de yens, soit 2,1 milliards d'euros, une première perte en huit ans sur 2016,2017. 

L'annonce de Carlos Ghosn en tant que nouveau directeur de Mitsubishi Motors a suscité de nombreuses réactions positives. En effet, la nouvelle a fait bondir de près de 11% son action en bourse, quelques minutes seulement après la publication du journal japonais.

Avec son arrivée, l'objectif principal sera de mettre en place de nouvelles réformes. Carlos Ghosn serait chargé de changer la culture du groupe d'après Nikkei. Les actionnaires et administrateurs de Mitsubishi devraient approuver en décembre sa nomination tandis qu'Osamu Masuko, l'actuel PDG devrait conserver son poste.

Carlos Ghosn avait accordé une interview au journal Les Echos en septembre de cette année, dans laquelle il s'était confié, "L'objectif est de faire rentrer Mitsubishi dans notre alliance industrielle, de développer ainsi les synergies au bénéfice des trois constructeurs." Il avait déjà pour projet une alliance Renault, Nissan et Mitsubishi. Une ambition qui semble en voie de devenir réelle. 

 

Les actionnaires et administrateurs de Mitsubishi devraient approuver en décembre la nomination de Carlos Ghosn en tant que PDG à Mitsubishi.


Commentaires

-