Epargne: y a-t-il encore un intérêt à ouvrir un livret A?

Epargne: y a-t-il encore un intérêt à ouvrir un livret A?

Publié le :

Mercredi 23 Janvier 2019 - 14:50

Mise à jour :

Mercredi 23 Janvier 2019 - 15:01
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

En 2018, la collecte nette du livret A a encore dépassé les 10 milliards d'euros. Ce produit financier continue de capter l'argent des épargnants français malgré son faible rendement. Mais ces derniers y voient aussi d'autres avantages.

Les épargnants français sont-ils totalement hermétiques à la logique économique ou voient-ils un élément invisible aux yeux de ceux qui se désolent des niveaux amassés par le Livret A? Pour 2018, la collecte nette (les fonds collectés moins ceux retirés) ont représenté pas moins de 10,08 milliards d'euros selon les données dévoilées mardi 22 par la Caisse des dépôts. C'est quasiment le niveau de 2017 (10,24 milliards) alors que le gouvernement Philippe avait annoncé cette année-là que le taux ne décollerait pas des 0,75% au moins jusqu'à 2020, alors que l'inflation repart légèrement à la hausse. Sans effet sur la popularité de ce placement.

Comment expliquer alors le succès de ce produit d'épargne dont les encours (283 milliards d'euros en 2018) ont bondi de 72% en 10 ans? Le livret A a en effet quelques avantages à défaut d'avoir beaucoup d'intérêts. Outre sa facilité de création, le livret A a surtout un rendement garanti et ne fait craindre aucune perte pour le capital investi. Signe d'ailleurs d'une certaine crainte pour l'avenir des épargnants français: cet élément semble celui qui milite le plus en faveur du livret.

Autre avantage de ce produit financier: la prévisibilité de son rendement puisque le taux d'intérêt est connu à l'avance. Enfin, le livret A n'est pas soumis au prélèvement sociaux, ce qui non seulement facilite l'estimation de ce qu'il rapportera mais n'en fait pas non plus le produit d'épargne le moins intéressant en terme de rendement net.

Voir aussi - Livret A : le gouvernement veut "garantir" un taux de 0,75% pendant un ou deux ans 

Les pertes en valeur réelle sont donc finalement assez modérées et peuvent être considérés comme le "prix" de la sécurisation d'un capital. Le livret A est enfin toujours plus rémunérateur qu'un simple compte courant, tout en étant aussi liquide, l'argent pouvant être immédiatement retiré.

Si au niveau de l'épargnant individuel, tout n'est pas à jeter dans le livret A, reste le gâchis économique: le cumul entre les intérêts du livret A et du livret de développement durable et solidaire (LDDS, qui obéit aux mêmes règles), et l'inflation représente presque 4 milliards d'euros d'argent non touchés par les épargnants.

Lire aussi:

Un tiers des seniors hébergés en Ehpad doivent puiser dans leur épargne ou leur patrimoine

Epargne-retraite: comment le gouvernement veut aspirer les fonds de l'assurance-vie et du livret A

De nombreux épargnants voient encore un intérêt au livret A.


Commentaires

-