Nucléaire: EDF suggère de ne pas fermer d'autres centrales avant 2029

Temporiser

Nucléaire: EDF suggère de ne pas fermer d'autres centrales avant 2029

Publié le :

Mardi 30 Janvier 2018 - 16:45

Mise à jour :

Mardi 30 Janvier 2018 - 16:53
Si Fessenheim devrait fermer en 2018, EDF a annoncé mardi qu'elle suggérait d'attendre au moins l'année 2029 pour envisager l'arrêt de l'activité sur un autre site. Ce conseil intéressé intervient en pleine discussion gouvernementale sur les prévisions énergétiques des dix prochaines années.
© SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s) : La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Si la France devrait à terme bel et bien finir par sortir du nucléaire, mieux vaut s'armer de patience. Le groupe EDF a annoncé, par la voix de Philippe Sasseigne son responsable du parc nucléaire, qu'il propose, après Fessenheim, de fermer les prochains réacteurs nucléaires "à partir de 2029".

Cette déclaration intervient à un instant choisi: c'est en effet en ce moment que le gouvernement travaille sur la programmation pluriannuelle de l'énergie –dite "PPE"– qui doit préciséer d'ici fin 2018 les objectifs énergétiques de la France jusqu'en 2028. Avancer la date de 2029 annonce clairement la couleur pour EDF: pas de fermeture de centrales souhaitée dans les prévisions gouvernementales.

Lire aussi: Fessenheim: la cellule consacrée aux emplois de sous-traitance entame son travail de diagnostic

Rien n'indique que le gouvernement va suivre ce "conseil'. Cependant, Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire avait déjà dû reculer, en novembre 2017, l’échéance de 2025 pour réduire de quelque 75 % à 50 % la part du nucléaire dans la production d’électricité en France.

La centrale nucléaire de Fessenheim, qui génère selon les estimations environ 2.000 emplois directs et indirects, a été confirmée pour 2018. Le site était la plus vieille centrale nucléaire française encore en activité, ayant été mise en service le 1er janvier 1978.  EDF devrait normalement toucher 400 millions d'euros d'indemnités de la part de l'Etat pour sa fermeture définitive, exigée depuis une dizaine d'années.

Auteur(s) : La rédaction de FranceSoir.fr

EDF suggère d'attendre au moins dix ans avant de fermer une nouvelle centrale.

Commentaires

-