Salaires: 2.202 euros nets par mois en moyenne en France

Salaires: 2.202 euros nets par mois en moyenne en France

Publié le :

Mercredi 16 Septembre 2015 - 15:52

Mise à jour :

Lundi 21 Septembre 2015 - 11:20
S'il augmente en valeur absolue, le salaire net moyen des Français a baissé en euros constants entre 2012 et 2013, selon une étude publiée ce mercredi par l'Insee. Une perte qui touche principalement la moitié de la population ayant les revenus les moins élevés.
©Terra Nova/Flickr
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

C'est l'une des conséquences de la morosité de l'économie. Le salaire net moyen en euros constants des Français a baissé de 0,3% entre 2012 et 2013 pour s'établir à 2.202 euros nets par mois, selon une étude publiée ce mercredi par l'Insee. Un ralentissement que l'Institut attribue notamment au ralentissement de l'inflation et qui touche toutes les catégories socioprofessionnelles.

Le salaire moyen en France était de 2.912 euros bruts par mois, soit 2.2020 euros nets, en 2013. Des montants respectivement supérieurs de 1,3% et 0,6% à ceux de 2012. Sauf qu'en tenant compte de l'inflation et des changements de réglementation, il en résulte une baisse du revenu net moyen en euros constants des Français de 0,3%. Un chiffre qui est comparable au ralentissement déjà constaté entre 2011 et 2012 (-0,4%).

Dans le détail, en euros constants, cette baisse concerne presque toutes les catégories socioprofessionnelles. Si les cadres sont les plus touchés (-0,5%), les professions intermédiaires et ouvriers (-0,3% chacun) voient également leur revenu net baisser. Seule la catégorie des employés est en hausse légère de 0,2%.

Toutefois, l'étude de l'évolution de la rémunération selon les déciles de revenu montre que ces baisses touchent presque exclusivement la moitié basse de la population française. Ainsi, les quatre premiers déciles perdent entre 0,6% et 0,3%, tandis que le médian recule de 0,1% et que les trois suivants restent parfaitement stables. Seul le dernier décile baisse de 0,2%, entraîné notamment par le dernier centile (rémunération supérieure à 8.601 euros nets constants par mois) qui perd 0,5%.

Outre le ralentissement net de l'inflation (+0,9% en 2013 contre + 2,0% en 2012), l'Insee explique cette baisse de la rémunération moyenne en euros constants par la baisse des éléments variables de rémunération liés aux résultats de l’entreprise (prime, épargne salariale). La fin des exonérations de cotisations salariales des heures supplémentaires et la progression des autres cotisations salariales sont également soulignés.

 

Hormis les employés, toutes les catégories sont touchées par la baisse du revenu net moyen en euros constants.


Commentaires

-