Travail dominical à la Fnac: la CGT, SUD et FO posent leur veto

Travail dominical à la Fnac: la CGT, SUD et FO posent leur veto

Publié le :

Mercredi 20 Janvier 2016 - 11:53

Mise à jour :

Mercredi 20 Janvier 2016 - 11:55
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Si la CFTC, la CFDT et la CFE-CGC ont signé l'accord pour le travail dominical à la Fnac, ce n'est pas le cas de la CGT, de SUD et de FO qui vont mettre leur veto.

Les syndicats CGT, SUD et FO, majoritaires à eux trois, vont mettre leur veto à l'accord sur le travail du dimanche et en soirée à la Fnac, que la CFTC, la CFDT et la CFE-CGC ont décidé de signer, ont annoncé des sources syndicales mercredi à l'AFP.

La CGT, première force syndicale au sein du groupe Fnac, SUD et FO, opposés à l'extension du travail dominical autorisée par la loi Macron, disposent des 50% nécessaires pour faire invalider l'accord. Les syndicats avaient jusqu'à mercredi pour se positionner sur le texte proposé par la direction.

Celui-ci fixe les modalités du travail du dimanche et en soirée étendu par la loi Macron, notamment dans les zones touristiques internationales (ZTI) où les magasins peuvent ouvrir 52 dimanches par an en cas d'accord avec les organisations syndicales. Il prévoit des mesures différentes pour les magasins ouverts régulièrement le dimanche et ceux ouverts occasionnellement (jusqu'à 12 dimanches maximum).

"Nous allons utiliser notre droit d'opposition", a indiqué à l'AFP Boris Lacharme (CGT), une position confirmée par Thierry Lizé (FO) et SUD.

La loi Macron a déjà élargi les dimanches dits "du maire", les portants de cinq à 12. "Douze dimanches, donc trois mois de l'année, sont déjà un sacré recul social", a fait valoir FO. Pour la CGT, les embauches prévues à la Fnac au regard du travail dominical - "seulement 2,6%" - sont aussi loin d'être suffisantes.

 

Les syndicats CGT, SUD et FO vont mettre leur veto à l'accord sur le travail du dimanche et en soirée à la Fnac.


Commentaires

-