Affaire Navalny: Macron dénonce une "tentative d'assassinat", demande à Poutine une "clarification"

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Affaire Navalny: Macron dénonce une "tentative d'assassinat", demande à Poutine une "clarification"

Publié le 14/09/2020 à 13:46 - Mise à jour à 14:46
© Ludovic Marin / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Après l'Allemagne, les Etats-Unis, l'UE et le G7, Emmanuel Macron a demandé lundi des comptes à Vladimir Poutine sur le sort d'Alexeï Navalny, lors d'un entretien téléphonique où il a dénoncé une "tentative d'assassinat" de l'opposant russe.

Le président français lui a demandé que "toute la lumière soit faite, sans délai", sur la "tentative d'assassinat" de l'opposant russe Alexeï Navalny, qu'il a qualifiée "d'empoisonnement", a annoncé l'Elysée.

"Une clarification est nécessaire de la part de la Russie dans le cadre d'une enquête crédible et transparente", a dit le chef de l'Etat, précisant que "la France partage, sur la base de ses propres analyses, les conclusions de plusieurs de ses partenaires européens sur les faits d'empoisonnement à l'aide d'un agent neurotoxique Novitchok".

Jusqu'ici, la France s'était exprimée sur cette affaire dans le cadre du G7 et de l'UE au niveau du ministère des Affaires étrangères.

Placé en août en réanimation dans un hôpital sibérien après avoir fait un malaise dans un avion, Alexeï Navalny, opposant numéro un au Kremlin, a été transféré en Allemagne. Les médecins allemands disent avoir trouvé les traces d'un empoisonnement à un agent innervant de type Novitchok, substance conçue à l'époque soviétique à des fins militaires.

La semaine dernière, les critiques occidentales se sont multipliées. L'UE a évoqué de possibles sanctions et Angela Merkel a fait savoir que l'Allemagne n'excluait pas le gel du projet de son gazoduc phare avec la Russie, Nord Stream 2, qui doit approvisionner l'Europe en gaz russe via la mer Baltique.

Mardi, les pays du G7, dont la France, ont aussi exhorté Moscou à traduire "urgemment" en justice les auteurs de "l'empoisonnement confirmé" de M. Navalny, dénonçant comme "inacceptable" tout usage d'armes chimiques.

Et le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a estimé que l'empoisonnement de l'opposant russe Alexeï Navalny a probablement été orchestré par "de hauts responsables" russes.

Le Kremlin a contre-attaqué en indiquant que "toute tentative d'associer la Russie de quelque manière que ce soit à ce qui s'est passé est inacceptable".

Berlin a, elle, annoncé ce lundi que des laboratoires français et suédois confirmaient que l'opposant a été victime d'un agent neurotoxique de type Novitchok.

Cette affaire porte un coup dur au dialogue franco-russe, qu'Emmanuel Macron avait tenté de relancer en tendant la main à Vladimir Poutine, semant le trouble chez certains de ses alliés européens.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le président Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse, le 10 septembre 2020, à Ajaccio

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-