Fin du procès du Thalys, le verdict attendu dans l'après-midi

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Fin du procès du Thalys, le verdict attendu dans l'après-midi

Publié le 17/12/2020 à 10:44 - Mise à jour à 11:02
© Elisabeth De Pourquery / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

Le procès de l'attentat déjoué du Thalys d'août 2015 s'est achevé jeudi matin devant la cour d'assises spéciale de Paris avec les derniers mots des accusés, après cinq semaines d'audience. Le verdict est attendu dans l'après-midi.

"Je suis désolé du fond du cœur". La voix étranglée par les sanglots, le tireur du Thalys Ayoub El Khazzani s'est longuement excusé auprès des victimes depuis le box. La prison à perpétuité a été requise contre lui.

Tourné vers la salle puis vers les avocats des parties civiles, ce Marocain d'aujourd'hui 31 ans a regretté de ne pas avoir donné "tous les éléments que vous cherchiez". "J'ai tout dit, du départ en Syrie jusqu'à la fin", a-t-il promis.

Sur les bancs des parties civiles, un avocat secoue la tête.

Ayoub El Khazzani a soutenu tout au long du procès qu'il avait reçu pour seule mission de son commanditaire Abdelhamid Abaaoud, également coordinateur du 13-Novembre, de tuer les soldats américains et des membres de la Commission européenne, présents à bord du train selon Abaaoud. Il a aussi maintenu qu'il avait lui même renoncé au dernier moment, incapable de tirer sur d'autres hommes.

"Ca me déchire ce que j'ai fait, ça me glace le sang. (...) Dans ma cellule j'ai pensé à me faire du mal, mais je ne l'ai pas fait, pour être ici", dit-il aussi à la salle.

Pour l'accusation, seules des munitions défectueuses et l'intervention des passagers qui ont réussi à le maîtriser ont empêché El Khazzani de commettre un massacre.

Trois autres accusés sont jugés en même temps que lui, accusés d'avoir aidé El Khazzani et Abaaoud dans leur périple pour rejoindre l'Europe depuis la Syrie. Contre Bilal Chatra, Redouane El Amrani Ezzerrifi et Mohamed Bakkali, l'accusation a requis mardi 30, huit et 25 ans de prison, avec une période de sûreté des deux tiers.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Croquis d'audience du 16 novembre 2020 montrant les accusés au procès du Thalys à Paris (de g. à d.): Ayoub El Khazzani, Bilal Chatra, Redouane El Amrani Ezzerrifi et Mohamed Bakka

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-