Jean-Marie Le Pen condamné en appel pour deux injures visant les homosexuels

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Jean-Marie Le Pen condamné en appel pour deux injures visant les homosexuels

Publié le 03/10/2019 à 15:29 - Mise à jour à 17:00
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

La cour d'appel de Paris a condamné jeudi Jean-Marie Le Pen pour deux injures publiques visant les homosexuels, et parmi eux le policier tué dans l'attentat des Champs-Élysées en 2017, mais l'a relaxé s'agissant d'une saillie assimilant les homosexuels au "sel dans la soupe".

Le cofondateur du Front national, âgé de 91 ans, a été condamné à deux peines de 30 jours-amende à 40 euros, soit 2.400 euros d'amende pouvant se transformer en emprisonnement en cas de non-paiement.

C'est plus que les 800 euros sous forme de jours-amende que l'ancien tribun de l'extrême droite, coutumier des provocations et des poursuites judiciaires, s'était vu infliger en première instance, en novembre 2018.

Mais là où le tribunal correctionnel l'avait condamné pour les trois séries de propos qui lui étaient reprochés, la cour d'appel a estimé qu'il n'avait pas excédé les limites du droit à l'humour en affirmant que "les homosexuels, c'est comme le sel dans la soupe: s'il n'y en a pas assez c'est un peu fade, s'il y en a trop c'est imbuvable".

Il a donc été relaxé des délits de provocation à la haine et d'injure s'agissant de cette sortie de décembre 2016.

En revanche, la cour a confirmé sa condamnation pour injure pour avoir affirmé en mars 2016, dans son "Journal de bord" vidéo sur son blog: "Je crois que la pédophilie, qui a trouvé ses lettres de noblesse... interdites, mais tout de même, dans l'exaltation de l'homosexualité, met en cause toutes les professions qui approchent l'enfance et la jeunesse".

Il devra payer 2.000 euros de dommages et intérêts et 2.000 euros au titre des frais de justice à l'association Mousse, qui lutte contre les discriminations homophobes et sexistes. "Ces indemnités permettront de faire un don à l'association Ardhis, qui soutient les réfugiés LGBT", a réagi l'association dans un communiqué: "Merci M. Le Pen".

Jean-Marie Le Pen a aussi vu sa condamnation pour injure confirmée, pour avoir commenté les obsèques du policier Xavier Jugelé, tué en avril 2017 dans un attentat jihadiste sur les Champs-Élysées, au cours desquelles son compagnon s'était exprimé, en ces termes: "Je pense que cette particularité familiale doit être tenue à l'écart de ce genre de cérémonie, qui gagnerait d'ailleurs à plus de discrétion".

Le dossier s'étant soldé par deux propos condamnés pour injure alors que chacune des trois saillies reprochées à M. Le Pen avait fait l'objet de poursuites à la fois pour injure et provocation à la haine, son avocat, Frédéric Joachim, s'est dit "heureux de constater que sur les six poursuites intentées, Jean-Marie Le Pen a été relaxé pour quatre d'entre elles".

S'agissant du "sel dans la soupe", l'avocat s'est satisfait de voir reconnue "la liberté d'expression" de son client.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Jean-Marie Le Pen à Paris le 1er mai 2019.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-