Dans un Royaume-Uni divisé par le Brexit, Elizabeth II appelle à l'apaisement

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Dans un Royaume-Uni divisé par le Brexit, Elizabeth II appelle à l'apaisement

Publié le 24/12/2018 à 11:18 - Mise à jour à 13:10
© John Stillwell / POOL/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Londres
-A +A

La reine Elizabeth II profitera mardi de son traditionnel discours de Noël pour appeler les Britanniques, très divisés sur le Brexit, à faire preuve de "respect" les uns envers les autres, selon des extraits publiés à l'avance.

"Même si les différences les plus profondes nous séparent, traiter autrui avec respect, comme un être humain, est toujours un bon premier pas", doit déclarer la souveraine de 92 ans dans cette allocution enregistrée, qui sera diffusée le 25 décembre.

Tenue à son devoir de réserve, la reine observe une stricte neutralité sur le plan politique, et son discours de Noël, non visé par le gouvernement contrairement à ses autres interventions, est l'une des rares occasions pour elle d'exprimer publiquement ses opinions personnelles.

Si Elizabeth n'évoque pas directement le Brexit, la presse britannique voyait lundi dans ses mots une "référence voilée" à la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, prévue le 29 mars.

Plus de deux ans après le référendum du 23 juin 2016, la société britannique est toujours traversée par de profondes divisions sur l'opportunité et les modalités de cette séparation historique qui mettra fin à une union nouée en 1973.

La Première ministre conservatrice Theresa May est certes parvenue à conclure avec les dirigeants des 27 autres pays de l'UE un accord sur les conditions du divorce. Mais le Parlement britannique n'a pour l'instant pas validé ce traité, faisant peser de lourdes incertitudes sur l'ensemble du processus.

Signe du climat de tension régnant au Parlement, le chef de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn s'est attiré la semaine dernière les foudres des députés conservateurs, accusé d'avoir murmuré les mots "femme stupide" à l'adresse de Theresa May.

Cette dernière a elle aussi adressé à ses compatriotes un message d'unité, dans un texte publié dans le tabloïd Daily Express.

Les Britanniques, dit-elle, doivent "dépasser" leurs différends sur le Brexit et se "concentrer sur ce qu'(ils) peuvent faire ensemble". "Plus vite les députés se mettront d'accord sur un bon accord de Brexit, plus vite nous pourrons nous attaquer (aux autres) problèmes et bâtir un pays qui fonctionne pour tous", assute-t-elle.

Auteur(s): Par AFP - Londres

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La reine Elizabeth II après l'enregistrement de son discours de Noël à Buckingham Palace, le 24 décembre 2018 à Londres

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-