Pédophilie: le Nebraska réclame les rapports d'abus sexuels auprès de 400 églises

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Pédophilie: le Nebraska réclame les rapports d'abus sexuels auprès de 400 églises

Publié le 27/02/2019 à 05:31 - Mise à jour à 08:06
© SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Washington

-A +A

La justice du Nebraska a annoncé mardi avoir exigé, auprès de plus de 400 églises et institutions catholiques de cet Etat du Midwest américain, la communication de registres concernant des abus sexuels commis sur des enfants.

Ces requêtes de la justice "réclament tout registre ou toute information liés à des agressions ou des abus sexuels commis sur des enfants par des personnes employées ou associées à chaque église ou institution, qu'ils aient déjà été signalés ou non", a indiqué la porte-parole Suzanne Gage dans un communiqué.

Le département de la justice du Nebraska "estime que des assignations sont nécessaires afin de s'assurer que tous les rapports concernant des cas d'inconduite ont été soumis aux autorités compétentes", a-t-elle expliqué.

"Notre objectif est que tous les rapports d'abus fassent l'objet d'un examen complet de l'application de la loi, et d'une enquête le cas échéant", a-t-elle ajouté.

Cette initiative intervient après une série de scandales de pédophilie au sein de l'Eglise aux Etats-Unis et dans d'autres pays, que l'institution catholique est souvent accusée d'avoir couverts.

En décembre, près de 700 membres du clergé de l'Illinois avaient été accusés, sur plusieurs décennies, d'agression sur mineurs, un nombre beaucoup plus important que celui d'abord rendu public par les diocèses de cet Etat. Le même mois, les jésuites américains - qui gèrent de nombreux établissements scolaires - avaient publié les noms de plus de 200 prêtres "visés par des accusations crédibles" depuis les années 50.

Et en août, une enquête des services du procureur de Pennsylvanie a mis au jour des abus sexuels perpétrés par plus de 300 "prêtres prédateurs" et couverts par l'église catholique de cet Etat, dont ont été victimes au moins mille enfants.

En Australie, le cardinal George Pell, qui était le numéro trois dans la hiérarchie du Vatican, a été reconnu mardi coupable d'agression sexuelle sur mineur.

Auteur(s): Par AFP - Washington


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La justice du Nebraska annonce avoir exigé, auprès de plus de 400 églises et institutions catholiques de cet Etat du Midwest américain, la communication de registres concernant des

Newsletter


Fil d'actualités Actualités




Commentaires

-