Meghan Markle avait fait signer un "contrat de grossesse" à son premier mari

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 30 octobre 2018 - 17:14
Image
Meghan Markle, qui doit épouser samedi le prince Harry, lors d'une cérémonie à Londres le 25 avril 2018.
Crédits
© TOBY MELVILLE / POOL/AFP/Archives
Meghan Markle avait fait signer un "contrat de grossesse" à son ex-mari.
© TOBY MELVILLE / POOL/AFP/Archives
Fraichement mariée au prince Harry, Meghan Markle est enceinte de son premier enfant. La presse anglaise a dévoilé lundi qu'elle avait fait signer un "contrat de grossesse" à son ex-mari, Trevor Engelson. Il devait lui assurer un soutien financier afin qu'elle retrouve rapidement la ligne après son accouchement.

Le passé de Meghan Markle ressurgit. Cette fois ce n'est pas une sombre affaire de famille qui embarrasse la duchesse de Sussex mais bien son ancien mariage.

Avant de se lier au prince Harry pour le meilleur et pour le pire, l'ancienne actrice de la série Suits a épousé le producteur Trevor Engelson. Les deux se sont dit oui en 2011 avant de se séparer en 2013.

Et selon le Daily Mail qui a publié lundi 29 le témoignage d'un ami de l'ancien couple, le producteur "avait épousé quelqu'un de très préoccupé par son image".

A voir aussi: Meghan Markle commence à agacer le prince Charles

Alors âgée de 32 ans, l'actrice voulait visiblement faire passer sa carrière avant tout. Si elle désirait fonder une famille et avoir un (ou des) enfant avec son époux, elle voulait aussi s'assurer que celui-ci subviendrait à ses besoin et la soutiendrait financièrement afin qu'elle retrouve la ligne.

Elle lui a donc fait signer "un contrat de grossesse", assez courant à Los Angeles. Le texte indiquait que Trevor Engelson devait lui fournir un coach sportif, un nutritionniste mais aussi une nourrice pour qu'elle puisse retrouver le chemin des plateaux de tournage le plus rapidement possible après son accouchement.

"À chaque fois qu’elle prenait un peu de poids, cela se voyait sur son visage, alors elle voulait s’assurer d’être prête très rapidement pour son retour devant les caméras", a assuré un témoin qui a préféré rester anonyme.

Si l'ancienne actrice voulait être en possession de "quelque chose, peut-être une lettre manuscrite, qu'elle pourrait agiter" sous le nez de son mari, elle n'aura finalement jamais d'enfant avec. Le couple s'est séparé en 2013 sans avoir fondé de famille.

L'image de l'ancienne actrice, qui attend aujourd'hui un enfant du prince Harry, se trouve cependant un peu écornée après ces révélations qui lui donnent une image de diva déjà entamée par ses folies vestimentaires.

A lire aussi:

Bébé de Meghan Markle et du prince Harry: date, prénom et sexe

Un homme offre des fleurs à Meghan Markle, le prince Harry jaloux (vidéo)

Fidji: le plaidoyer de Meghan en faveur de l'éducation des filles

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Olaf Scholz
Olaf Scholz, prince autoritaire à Hambourg, technocrate défaillant et chancelier chancelant
PORTRAIT CRACHE - Olaf Scholz est une énigme, mais on ne prend aucun plaisir à la résoudre. Gauchiste à l’époque de la RFA, puis élu centriste du SDP dont il devient l...
01 mars 2024 - 14:08
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.