Nominations pour les Oscars : les cinq candidats pour le titre de meilleur acteur (DIAPORAMA)

Auteur(s)
Jean-Michel Comte
Publié le 15 janvier 2015 - 20:39
Mis à jour le 16 janvier 2015 - 18:23
Image
Eddie Redmayne dans "Une merveilleuse histoire du temps".
Crédits
©Universal Films
Le moins connu des cinq acteurs en course pour l'Oscar est le Britannique Eddie Redmayne, dans "Une merveilleuse histoire du temps"
©Universal Films
Le vainqueur du prochain Oscar du meilleur acteur sera récompensé pour la première fois. Aucun des cinq nominés (trois Américains, deux Britanniques) n'a encore été distingué par l'Académie d'Hollywood.

Pas de superstar mais cinq excellents acteurs. Cette année la lutte sera chaude pour l'Oscar du meilleur acteur, dont les nominations ont été annoncées ce jeudi par l'Académie des arts et sciences du cinéma à Hollywood.

Il s'agit de Steve Carell (dans Foxcatcher), Bradley Cooper (dans American Sniper), Benedict Cumberbatch (dans Imitation Game), Michael Keaton (dans Birdman) et Eddie Redmayne (dans Une merveilleuse histoire du temps).

Une chose est sûre, ce sera une première pour le vainqueur, aucun des cinq n'ayant obtenu d'Oscar jusqu'à présent.

Le plus âgé des cinq, Michael Keaton, 63 ans, a sans doute trouvé dans Birdman son meilleur rôle, qui lui a valu dimanche dernier le Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie. Dans ce film du réalisateur mexicain Alejandro González Iñárritu (21 grammes, Babel), qui sortira en France le 25 février –trois jours après la soirée des Oscars, comme par hasard…– il interprète un acteur déchu, connu pour avoir incarné jadis un super-héros, qui tente de revenir sur le devant de la scène en montant à Broadway une pièce de théâtre autour de son personnage, aidé par quelques autres personnes farfelues. Michael Keaton est surtout connu du grand public pour avoir joué le rôle-titre de Beetlejuice de Tim Burton en 1988 et à deux reprises le héros des deux premiers Batman, également réalisés par Tim Burton, en 1989 et 1992.

La renommée hollywoodienne de Bradley Cooper, 40 ans, est plus récente. Il a été nommé deux fois aux Oscars, sans obtenir la victoire: l'an dernier pour l'Oscar du meilleur second rôle dans American Bluff,  l'année précédente pour l'Oscar du meilleur acteur dans Happinesss Therapy. Le grand public le connaît surtout pour ses trois Very Bad Trip, et plus récemment pour Les gardiens de la galaxie. Dans American Sniper, réalisé par Clint Eastwood, il interprète un personnage réel, Chris Kyle, tireur d'élite des commandos spéciaux de l'armée américaine envoyé en Irak dans le seul but de protéger ses camarades. Le film sortira dans les salles françaises le 18 février –quatre jours avant les Oscars, comme par hasard…

A 52 ans, Steve Carell est enfin pris au sérieux par Hollywood avec sa première nomination aux Oscars. Longtemps abonné aux rôles de comique (Bruce tout-puissant, 40 ans toujours puceau, Max la menace, Cazy Stupid Love), il avait joué un personnage plus sérieux dans Little Miss Sunshine en 2006. Dans Foxcatcher, de Bennett Miller, le visage déformé par une prothèse nasale, il interprète un personnage réel, John E. du Pont, milliardaire excentrique qui fut le sponsor de l'équipe de lutte libre américaine aux Jeux de Séoul en 1988, avant une fin dramatique. Le film sort sur les écrans français la semaine prochaine, mercredi 21 janvier.

Les deux autres candidats à l'Oscar sont britanniques. Benedict Cumberbatch, 38 ans, a joué les méchants dans Star Trek Into Darkness, dans Twelve Years a Slave et dans les trois Hobbit (il fait la voix du dragon Smaug). C'est sa première nomination aux Oscars, pour Imitation Game, dans le rôle du mathématicien et cryptologue Alan Turing,  chargé en 1940 par le gouvernement britannique de percer le secret de la célèbre machine de cryptage allemande Enigma, réputée inviolable. Le film sort dans les salles françaises le 28 janvier.

Enfin le plus jeune des cinq, Eddie Redmayne, 33 ans, lui aussi britannique, est le moins connu (quelques petits rôles, dont My Week with Marilyn ou Les Misérables). Mais c'est l'un des favoris: il a un rôle typiquement "à Oscar" dans Une merveilleuse histoire du temps, performance qui lui a déjà valu le week-end dernier le Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique. Il y interprète Stephen Hawking (aujourd'hui âgé de 73 ans), le physicien atteint d'une maladie dégénérative neuromusculaire qui l'empêche de parler et le cloue dans un fauteuil roulant. Le film sera sur les écrans français la semaine prochaine, mercredi 21 janvier.

 

À LIRE AUSSI

Image
Marion Cotillard.
Nominations pour les Oscars : Marion Cotillard en course pour la meilleure actrice
Les nominations pour les Oscars ont été annoncées ce jeudi. Marion Cotillard a créé la surprise en figurant parmi les cinq nominées pour l'Oscar de la meilleure actric...
15 janvier 2015 - 16:24
Culture
Image
Marion Cotillard, Oscar 2008 pour "La Môme".
Nominations pour les Oscars : Marion Cotillard face à deux actrices américaines et deux actrices anglaises (DIAPORAMA)
Elle va peut-être réaliser un doublé historique. Après "La Môme" en 2008, Marion Cotillard est nommée pour l'Oscar de la meilleure actrice, pour "Deux jours, une nuit"...
15 janvier 2015 - 18:22
Culture
Image
Ellar Coltrane dans le film "Boyhood".
Golden Globes : "Boyhood" grand vainqueur
Le film "Boyhood", avec trois récompenses, a été le grand vainqueur des Golden Globes dimanche, remis par les critiques étrangers aux Etats-Unis. Le film de Richard Li...
12 janvier 2015 - 17:15
Culture

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.