Barack Obama, des mémoires pour un retour en arrière, empreint d’introspection et de …regrets !

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Barack Obama, des mémoires pour un retour en arrière, empreint d’introspection et de …regrets !

Publié le 26/11/2020 à 08:43
Editions Fayard
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Le premier tome des mémoires de Barack Obama représente un succès éditorial planétaire. Une autobiographie, pleine de détails et présentée comme une introspection devant servir les Etats Unis d’Amérique.

Le premier tome des mémoires du 44ème Président des Etats-Unis apparait déjà comme une réussite éditoriale, puisqu’ »Une Terre Promise » s’est vendue à plus de 887.000 exemplaires en une seule journée aux Etats-Unis, et qu’en France, les ventes se sont envolées également (une réimpression de 100.000 exemplaires a déjà été confirmée par l’éditeur Fayard).

Une autobiographie ou des Mémoires d’un Président

On connaissait déjà le talent littéraire de Barack Obama – il a été le premier afro-américain à occuper le poste de rédacteur en chef de Harvard Law School -, et l’ancien président américain le confirme ici sur plus de 800 pages.

Dans un style direct et fluide, Barack Obama nous livre donc un témoignage, qui se veut sincère, sur cette période s’étirant de la fin des années 1990 à ce printemps 2011, pendant lequel les Navy Seals abattent l’ennemi juré des U.S.A : Oussama ben Laden.

Avec le recul, je me demande parfois, éternelle question, dans quelle mesure la personnalité des différents chefs d’État infléchit l’histoire avec un grand H (…)

Tout (ou presque) était déjà connu, et on n’apprend donc aucun scoop à la lecture de ce premier tome des mémoires du président américain. En revanche, l’auteur est précis et nous livre tous les détails de ses doutes et de ses hésitations. Bien que certains passages soient teintés d’humour, le ton reste généralement grave, décrivant une société américaine à réenchanter.

La posture d’un sage pour justifier de son action

 On devine un soupçon de regret, quand il reconnait avoir été plus réformiste que révolutionnaire.

 « Aurais-je dû être plus hardi pendant ces premiers mois ? »

On ressent son émotion à l’adoption de ce qui sera désormais connu sous le nom d’Obamacare au printemps 2010, bien que ce succès lui coûte, quelques mois plus tard, sa majorité au Congrès. On s’étonne de sa colère froide et sa diatribe anticapitaliste, quand il évoque la marée noire, qui pollua, de longues semaines durant, le Golfe du Mexique et on imagine sa frustration quand il dut assumer publiquement plutôt que de se dévoiler.

Certains retiendront les liens forts l’unissant à Michelle, d’autres les anecdotes sur la vie quotidienne à la Maison Blanche, d’autres encore les coulisses de la politique internationale, notamment quand il évoque l’ancien président français, Nicolas Sarkozy, en termes peu élogieux.

Ce qui faisait défaut à Sarkozy en matière de cohérence idéologique, il le compensait par l'audace, le charme et une énergie frénétique.

Riche en détails et dans un style sans (trop de) fioritures, Barack Obama nous livre donc un témoignage, empreint d’introspection. On attend déjà la seconde partie de ces mémoires, en imaginant bien, que l’attaque en règle déjà menée dans cet ouvrage contre l’actuel président américain, Donald Trump, devrait prendre plus de consistance.  

Pour des millions d’Américains effrayés par un Noir à la Maison Blanche, il (Donald Trump, ndlr)  a promis un élixir pour leur anxiété raciale

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :


Les mémoires de Barack Obama ont réveillé les passions

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-