Attentat à "Charlie Hebdo" : les internautes solidaires

Auteur(s)
MM
Publié le 07 janvier 2015 - 17:56
Mis à jour le 08 janvier 2015 - 00:10
Image
Le Logo "JeSuisCharlie".
Crédits
©DR
"Je suis Charlie" rend hommage aux morts de ce 7 janvier 2015.
©DR
Les hommages aux victimes de l'attaque du siège de "Charlie Hebdo" n'ont pas tardé à affluer sur Internet. Le hashtag #JeSuisCharlie a déjà été retweeté plusieurs dizaines de milliers de fois.

Les réactions de solidarité avec la rédaction de Charlie Hebdo n'ont pas tardé à fleurir sur les réseaux sociaux. Ce mercredi matin, le siège du journal satirique a été pris pour cible par 3 hommes lourdement armés qui ont tué 12 personnes dont 2 policiers et blessé 5 autres avant de prendre la fuite. Parmi les morts, on trouve les dessinateurs Cabu, Charb, Tignous et Wolinski. Les internautes ont postés de nombreux dessins de ces victimes et des Unes du journal pour leur rendre hommage.

De nombreuses photos des quatre dessinateurs ont aussi fait leur apparition sur Facebook et Twitter. Le hashtag #JeSuisCharlie est été utilisé des dizaines de milliers de fois sur le réseau social de microbloging par des célébrités et des inconnus pour illustrer leur soutien et leur indignation face à la violence de cette attaque qui a touché l'hedomadaire. Une page Facebook, intitulée "Je suis Charlie", en caractères reprenant ceux du journal, sur fond noir, recueillait plus de 30.000 "likes" en quelques heures, relayant des appels aux rassemblements à Paris et dans d'autres villes.

Les dessinateurs de presse ont également fait part de leur soutien en publiant toutes une série de dessins en hommage à Charlie Hebdo et à la liberté de la presse en général. Une phrase de Charb, directeur de la rédaction du journal, tirée d'une interview qu'il avait donnée au Monde suite à l'affaire des caricatures de Mahomet, circule également en boucle: "je n'ai pas de gosses, pas de femme, pas de voiture, pas de crédit. C'est peut-être un peu pompeux ce que je vais dire, mais je préfère mourir debout que vivre à genoux".


 

À LIRE AUSSI

Image
La rédaction de Charlie Hebdo.
"Charlie Hebdo" : au moins 12 morts suite à une attaque à la kalachnikov contre le journal
Des hommes cagoulés et munis d'armes automatiques ont attaqué le siège du journal satirique "Charlie Hebdo", ce mercredi peu avant midi. La fusillade a fait au moins 1...
07 janvier 2015 - 13:08
Société
Image
Charlie Hebdo Fusillade Capture Twitter
Attentat à "Charlie Hebdo" : 12 morts, les terroristes toujours en fuite
Au moins 12 et des dizaines de blessés: l'attentat perpétré contre le journal "Charlie Hebdo", ce mercredi, est d'une ampleur rare. Les terroristes sont toujours en fu...
07 janvier 2015 - 15:44
Société
Image
Wolinski et Cabu au Festival de Cannes 2008.
"Charlie Hebdo" : Cabu et Wolinski sont morts dans la fusillade
Quatre dessinateurs vedettes de "Charlie Hebdo", Cabu, Wolinski, Charb et Tignous, font partie des 12 personnes tuées mercredi lors de la fusillade au siège du journal...
07 janvier 2015 - 15:30
Culture

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.