La Norvège oblige désormais les influenceurs à déclarer les photos retouchées sur Instagram

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

La Norvège oblige désormais les influenceurs à déclarer les photos retouchées sur Instagram

Publié le 01/07/2021 à 10:41
Unsplash
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Vous vous en doutez sûrement déjà, si une photo vient d’Instagram, elle doit être bourrée de filtres et de retouches. Les personnes qui postent de magnifiques photos sur ce réseau social sont en réalité un peu moins belles, maigres, ou riches que sur leurs photos, et les paysages sont souvent bien moins idylliques. En raison de ces retouches et filtres, la plateforme véhicule des photos stéréotypées, qui peuvent causer des problèmes aux utilisateurs, et qui arrivent maintenant dans les agendas des gouvernements. Pour lutter contre ces nouvelles normes de beauté irréalistes, la Norvège a lancé une nouvelle loi, qui exige que les utilisateurs incluent une clause de non-responsabilité sur les publicités présentant des corps et des visages modifiés, pour ainsi interdire aux influenceurs et aux annonceurs de partager des photos retouchées.

Une étiquette de retouche de photo a été conçue par le gouvernement

Cette loi n'affectera que les publicités ou les images utilisées à des fins promotionnelles. Cependant, cela inclut aussi les photos partagées par des influenceurs et des célébrités non seulement sur Instagram, mais aussi TikTok, Facebook, Snapchat et Twitter. Des exemples d'altérations affectées incluent des tours de taille modifiées, des lèvres élargies et des muscles manipulés. En cas de violation de la loi, des amendes sont prévues, et en cas extrême, ceux qui désobéissent au règlement pourraient risquer une peine de prison. La Norvège espère qu'avec cette étiquette, les utilisateurs auront plus de transparence sur la véracité de l’image corporelle présentée, et que les annonceurs seront découragés de faire retoucher leurs photos.

Les filtres devraient être utilisés pour s’amuser, pas pour altérer la confiance en soi des adolescents

En France, une législation de 2017 oblige les magazines de mode à déclarer les images retouchées pour lutter contre le diktat des stéréotypes de beauté. Il est peut-être temps de s’attaquer à ce problème sur les plateformes en ligne qui conditionnent tant des personnes, principalement des jeunes. Aux Etats-Unis, l’influence qu’exercent les modèles véhiculés par les réseaux sociaux a amené à des adolescents à se faire opérer pour ressembler à des filtres Snapchat. Certains influenceurs norvégiens soutiennent l'étiquette du gouvernement : l’influenceuse Annijor Jørgensen affirme : “ les filtres (comme les papillons sur le visage) devraient être amusants, au lieu de créer des faux idéaux de beauté”.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L’influenceuse Annijor Jørgensen affirme: “ les filtres (comme les papillons sur le visage) devraient être amusants, au lieu de créer des faux idéaux de beauté”.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-