La suspension du compte de Trump nuancée par le conseil de surveillance de Facebook

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

La suspension du compte de Trump nuancée par le conseil de surveillance de Facebook

Publié le 08/05/2021 à 16:01
MANDEL NGAN, SAUL LOEB / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Le conseil de surveillance de Facebook a confirmé mercredi la suspension de l'ancien président américain Donald Trump des plateformes de Mark Zuckerberg, en déclarant que la société avait raison d'interdire Trump sur sa plateforme à la suite de l'assaut du Capitole américain le 6 janvier dernier. Cependant, selon le conseil, l'entreprise aurait eu tort de rendre la suspension indéfinie et il lui a donné six mois pour déterminer une “réponse proportionnée”, qui intègrerait une politique de gestion de ces nouvelles situations où les règles existantes seraient insuffisantes pour empêcher un préjudice imminent.

Manque de “clarté, cohérence et transparence” pour cette sanction envers l’ancien président américain

Selon le conseil, Facebook n'aurait pas dû imposer une suspension indéterminée sans normes claires. Il a aussi déclaré que la société devrait déterminer une réponse cohérente avec les règles appliquées aux autres utilisateurs et expliquer si le compte de Trump sera restauré, suspendu temporairement ou définitivement interdit. 

Mercredi 5 mai, l'ancien juge fédéral Michael McConnell, coprésident du Conseil de surveillance de Facebook, a déclaré lors d’une conférence de presse que "les sanctions à durée indéterminée comme celle-ci ne répondent pas aux critères internationaux ou américains du point de vue de la clarté, de la cohérence et de la transparence". Facebook "ne peut pas simplement inventer de nouvelles sanctions au fur et à mesure" a ajouté l’ancienne première ministre danoise Helle Thorning-Schmidt.

Le conseil d'administration a aussi mis en évidence un manque de coopération de la part de Facebook, qui avait refusé de répondre à certaines des 46 questions posées, y compris celles sur la manière dont son fil d'actualité affectait la visibilité des publications de Trump et si la société prévoyait d'examiner comment sa technologie avait amplifié le contenu concernant les événements qui ont eu lieu au Capitole.

Facebook espère donner une réponse au plus vite pour clarifier la question

Lors d'une conférence du Financial Times après le verdict, Nick Clegg, vice-président des affaires mondiales et de la communication de Facebook, a déclaré que la société espérait résoudre la question de l'interdiction de Trump sur sa plateforme "considérablement plus rapidement" que dans six mois. 

De son côté, Trump a lancé son nouveau site de communication et prépare un “Trump Network" prochainement.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Selon le conseil, l'entreprise aurait eu tort de rendre la suspension indéfinie et il lui a donné six mois pour déterminer une “réponse proportionnée”

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-