La suspension du compte de Trump nuancée par le conseil de surveillance de Facebook

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 08 mai 2021 - 18:01
Image
Donald Trump et Facebook, une rivalité criante
Crédits
MANDEL NGAN, SAUL LOEB / AFP
Selon le conseil, l'entreprise aurait eu tort de rendre la suspension indéfinie et il lui a donné six mois pour déterminer une “réponse proportionnée”
MANDEL NGAN, SAUL LOEB / AFP

Le conseil de surveillance de Facebook a confirmé mercredi la suspension de l'ancien président américain Donald Trump des plateformes de Mark Zuckerberg, en déclarant que la société avait raison d'interdire Trump sur sa plateforme à la suite de l'assaut du Capitole américain le 6 janvier dernier. Cependant, selon le conseil, l'entreprise aurait eu tort de rendre la suspension indéfinie et il lui a donné six mois pour déterminer une “réponse proportionnée”, qui intègrerait une politique de gestion de ces nouvelles situations où les règles existantes seraient insuffisantes pour empêcher un préjudice imminent.

Manque de “clarté, cohérence et transparence” pour cette sanction envers l’ancien président américain

Selon le conseil, Facebook n'aurait pas dû imposer une suspension indéterminée sans normes claires. Il a aussi déclaré que la société devrait déterminer une réponse cohérente avec les règles appliquées aux autres utilisateurs et expliquer si le compte de Trump sera restauré, suspendu temporairement ou définitivement interdit. 

Mercredi 5 mai, l'ancien juge fédéral Michael McConnell, coprésident du Conseil de surveillance de Facebook, a déclaré lors d’une conférence de presse que "les sanctions à durée indéterminée comme celle-ci ne répondent pas aux critères internationaux ou américains du point de vue de la clarté, de la cohérence et de la transparence". Facebook "ne peut pas simplement inventer de nouvelles sanctions au fur et à mesure" a ajouté l’ancienne première ministre danoise Helle Thorning-Schmidt.

Le conseil d'administration a aussi mis en évidence un manque de coopération de la part de Facebook, qui avait refusé de répondre à certaines des 46 questions posées, y compris celles sur la manière dont son fil d'actualité affectait la visibilité des publications de Trump et si la société prévoyait d'examiner comment sa technologie avait amplifié le contenu concernant les événements qui ont eu lieu au Capitole.

Facebook espère donner une réponse au plus vite pour clarifier la question

Lors d'une conférence du Financial Times après le verdict, Nick Clegg, vice-président des affaires mondiales et de la communication de Facebook, a déclaré que la société espérait résoudre la question de l'interdiction de Trump sur sa plateforme "considérablement plus rapidement" que dans six mois. 

De son côté, Trump a lancé son nouveau site de communication et prépare un “Trump Network" prochainement.

À LIRE AUSSI

Image
Jeanne
"Absolute Interference", la fraude électorale nous concerne tous - Jeanne Traduction
ENTRETIEN - Jeanne, de la chaîne Jeanne Traduction, traductrice indépendante.Bonjour Jeanne, hier est sorti "Absolute Interference", quel est l'objet de ce film ?Ce fi...
03 mai 2021 - 13:00
Opinions
Image
Save America le nouveau site de Donald Trump
Trump est de retour avec sa propre plateforme de communication
Dans le cadre de la « lutte contre la violence et la haine en ligne », l’ancien président des États-Unis, Donald Trump, a été banni des principaux réseaux sociaux suit...
06 mai 2021 - 17:11
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.