Le PDG de Nintendo, Satoru Iwata, est mort

Auteur(s)
VL
Publié le 13 juillet 2015 - 15:52
Image
L'ancien PDG de Nintendo Satoru Iwata.
Crédits
©Phil McCarten/Reuters
Satoru Iwata (ici en 2010) avait notamment été à l'origine du succès de la console portable Nintendo DS.
©Phil McCarten/Reuters
La société de création de consoles et jeux vidéo japonaise Nintendo a annoncé ce lundi la mort de son PDG, Satoru Iwata. A la tête de l'entreprise depuis 2002, il y avait connu plusieurs succès mais est décédé à 55 ans alors que Nintendo est à la recherche d'un nouveau souffle.

Dirigeant d'une des plus importantes sociétés japonaise et figure charismatique du monde des jeux vidéo, le PDG de Nintendo, Satoru Iwata, est mort. L'entreprise a annoncé ce mercredi le décès de son président, à l'âge de 55 ans.

Il était de notoriété publique que Satoru Iwata se battait contre le cancer. Son absence pour raison de santé avait notamment été remarquée lors du dernier Salon du jeu vidéo de Los Angeles en juin dernier.

Il avait pris la direction de Nintendo en 2002 après 18 ans passé au sein de l'entreprise comme développeur. Ce PDG de 42 ans est entré en fonction à l'heure où le monde du jeu vidéo était en pleine mutation.

Forte de plusieurs succès planétaires dans les années 1990, notamment la Super Nintendo et la Nintendo 64, l'entreprise doit alors s'adapter à des technologies et des types d'utilisation nouveaux. De même, elle doit faire face à la concurrence toujours plus acharnée de Sony et Microsoft sur le terrain des consoles, puis au développement des jeux sur tablettes et smartphones.

Satoru Iwata connaîtra d'abord deux grands succès aux commandes de Nintendo. Pour trouver un nouveau public à sa marque, il a été à l'origine de la Nintendo DS, sortie en 2004 et écoulée à près de 160 millions d'exemplaires dans le monde, et de la Wii (2006, plus de 100 millions d'exemplaires vendus).

Mais ces dernières années, la situation s'était compliquée, notamment avec le raté de la Wii U, une console avec un écran tactile en guise de manette. Face à cela, Satoru Iwata avait annoncé en mars dernier deux grands projets qu'il laisse en héritage.

D'abord l'arrivée de personnages de Nintendo sur téléphones portables grâce à un partenariat avec la société japonaise DeNA. Une nouvelle console encore entourée de mystère et pour l'instant connue sous le nom de NX est également en développement. Satoru Iwata avait promis "une plate-forme de jeu dédiée disposant d'un tout nouveau concept". Mais pour plus de détails sur son legs, il faudra attendre 2016.

 

À LIRE AUSSI

Image
Ralph Baer et la première console vidéo.
Ralph Baer : mort de l'inventeur de la première console vidéo
C'est un jour noir pour tous les amateurs de jeux vidéo. Ralph Baer, l'homme qui a inventé la toute première console permettant de jouer sur un écran de télévision, es...
08 décembre 2014 - 15:30
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Hollande
François Hollande, président belliqueux, mais adepte du scooter
Entre théories politiques floues, promesses électorales non tenues et un penchant pour l'action militaire “à mi-chemin", François Hollande aura été plus souvent à la t...
13 juillet 2024 - 12:16
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.