Paris Games Week: le jeu vidéo fait son show à partir du 28 octobre

Paris Games Week: le jeu vidéo fait son show à partir du 28 octobre

Publié le 23/10/2015 à 13:32 - Mise à jour le 24/10/2015 à 17:18
©DR
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction FranceSoir
-A +A

Du 28 octobre au 1er novembre se tient, à la Porte de Versailles, la Paris Games Week, la grand-messe annuelle des amateurs et fans de jeux vidéo. Un salon pour découvrir, jouer, échanger, et assister à la Coupe du monde de jeux vidéo.

L'an dernier, la Paris Games Week (PGW) accueillait 272.000 visiteurs sur 50.000m². Cette année, le salon du jeu vidéo parisien s'invite pour une sixième édition au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, du mercredi 28 octobre au dimanche 1er novembre et rajoute 10.000m² d'espace exposants, l'ambition des organisateurs étant d'atteindre 300.000 visiteurs.

> La Paris Games Week, c'est quoi ?

C'est un salon qui propose à tous les acteurs du jeu vidéo d'exposer leurs produits. Les grandes entreprises seront évidemment présentes pour faire la promotion des titres phares de cet hivers tels qu'Assassin's Creed: Syndicate d'Ubisoft ou Call of Duty: Black Ops-III d'Activision Blizzard. Sur place, sont aussi organisés des événements majeurs de la scène vidéo ludique tels que l'ESWC -la Coupe du monde de jeux vidéo- et des animations diverses et variées. Cinq espaces distincts sont à visiter:

> 1. L'espace Junior

Pour les plus jeunes, les organisateurs ont prévu un espace junior dans lequel on retrouvera des stands de jeux adaptés aux enfants, un immense espace Skylander (jeu vidéo alliant console et figurines) ainsi qu'un espace animations avec des activités sportives proposées par l'UCPA, organisme réputé notamment pour l'organisation de colonies de vacances. Cette année, la partie junior propose même une activité "game code" à partir de 9 ans pour apprendre à produire un petit jeu de plate-forme à l'aide d'un logiciel et encadré par des animateurs.  

> 2. L'espace Retrogaming

Pour ramener les moins jeunes en enfance, les très classiques Pac-Man et Defender seront de la partie dans un espace dédié au retrogaming, les jeux ancienne génération qui ont disparu de notre quotidien. Ce ne sont pas moins de huit bornes d'arcades historiques et une vingtaine de consoles et micro-ordinateurs qui seront à disposition au sein de cette zone à l'ambiance années 90.

> 3. L'espace Made in France

Pour la troisième année consécutive, le stand Made in France prend place dans les halls de la Paris Games Week avec 400m² d'espace dédiés à la création de jeux vidéo français. Les gros studios côtoieront les indépendants pour présenter et faire tester leurs nouveautés, notamment à deux mois de Noël (voir la liste des jeux ici).

> 4. L'espace Métiers du jeu vidéo

Pour les parents inquiets et les jeunes à la recherche d'un avenir dans leur passion, la PGW accueille professeurs et étudiants venus présenter leurs établissements scolaires supérieurs liés de près ou de loin à l'univers vidéo ludique, en proposant des formations professionnelles, de "game designer" à "developer" en passant par "web designer" et graphiste (voir la liste des écoles présentes ici).

> 5. La scène ESWC

Oxent organise pour la cinquième année consécutive les championnats du monde de jeu vidéo (Electronic Sports Worlds Cup, ou ESWC) à la Paris Games Week. De jeunes hommes et femmes de 40 pays vont s'affronter sur 10 jeux multi-joueurs et tenter de remporter le titre suprême de champions du monde. Les qualifications ont eu lieu toute l'année, et ce sont les phases finales qui se disputeront sur scène devant les visiteurs de la PGW. C'est Olivier Morin qui animera sur scène cet événement très attendu chez les puristes mais aussi chez les amateurs de danse puisque Just Dance, le jeu de chorégraphie d'Ubisoft sera de la partie face à un jury de professionnels. Au programme également, des grands classiques comme FIFA 2016, Counter Strike ou League of Legends.

> Les à-côté de la PGW

La PGW c'est aussi l'occasion de rencontrer des célébrités du Web, notamment de YouTube, mais aussi des blogueurs, des créateurs de jeux vidéo, des stars de webséries et de webTV. Dans les allées, il est aussi difficile de rater les "cosplayers", ces individus qui se déguisent en personnages de leurs jeux préférés.  

 

 

Auteur(s): La rédaction FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La Paris Games Week accueille notamment l'ESWC, La Coupe du monde de jeux vidéo.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-