TPMP : une chroniqueuse estime que Claude François était pédophile, Cyril Hanouna la recadre (vidéo)

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 27 mars 2019 - 16:03
Image
Claude François, le 16 décembre 1974 à Paris
Crédits
© - / AFP/Archives
Francesca Antoniotti a été sèchement recadrée par Cyril Hanouna après avoir accusé Claude François de pédophilie.
© - / AFP/Archives

Francesca Antoniotti a été recadrée par Cyril Hanouna après avoir accusé le chanteur Claude François de pédophilie lors du TPMP de mardi 26. Les membres de l'émission réagissaient tour à tour au témoignage d'une femme, tombée enceinte du chanteur à l'âge de 15 ans.

Le goût de Claude François pour les jeunes filles n'a pas fini de créer la polémique. Lundi 25 l'émission Ça commence aujourd'hui dévoilait le témoignage de Fabienne, la mère biologique d'une enfant cachée de Claude François.

Dans un long entretien, elle y expliquait avoir eu une relation avec le chanteur star dès ses 13 ans. A 15 ans, elle accouchait de leur fille Julie, qui lui sera retirée à la naissance.

"Nous étions attirés l’un par l’autre. Je ne lui ai jamais indiqué mon âge. Je faisais plus âgée", a-t-elle expliqué en ajoutant qu'à l'époque, en plein dans les années après 1968 "il est interdit d'interdire, donc on ne voyait le mal nulle part".

A voir aussi: Pédophilie - Michael Jackson a-t-il épousé un enfant de 10 ans?

Le témoignage de cette femme, qui s'est félicité que son histoire ne puisse pas se reproduire sans conséquence de nos jours, a particulièrement touché les chroniqueurs de Touche Pas à Mon Poste. Mardi, ils étaient d'ailleurs invités à réagir à cet entretien.

"Je suis choqué quand même", a commencé Gilles Verdez avant de souligner que l'époque était différente. "Mais vraiment l'âge, 13 ans, c'est pas possible", a-t-il poursuivit.

La jeune Francesca Antoniotti est quant à elle apparue très dérangée par ce témoignage. A tel point qu'elle a reproché à son collègue d'être plus énervé par les candidats de The Voice qui chantaient une chanson déjà entendue dans les saisons précédentes plutôt que sur cette partie obscure de la vie de Claude François.

"Là on a une jeune femme, qui a 13 ans et qui fait un enfant avec Claude François. Alors certes, c'est un grand nom, c'est une des plus grandes idoles qu'on a eu. (…) C'est dégueulasse pardon, ça a beau être une idole, c'était quand même un pédophile", a-t-elle lâché, visiblement excédée.

"Vous ne pouvez pas dire ça" lui a sèchement répondu Cyril Hanouna, la recadrant directement en lui coupant la parole et en laissant intervenir Matthieu Delormeau.

A lire aussi:

La fille cachée de Claude François témoigne pour la première fois

Claude François n'est pas mort dans sa baignoire et était toujours en vie à l'arrivée des pompiers

Michael Jackson: Yann Moix accusé d'excuser la pédophilie (vidéo)

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.