Opéra: Benjamin Millepied démissionne de la direction du ballet

Opéra: Benjamin Millepied démissionne de la direction du ballet

Publié le 04/02/2016 à 14:26 - Mise à jour à 14:40
©Stéphane de Sakutin AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

"Après mûre réflexion, j'ai décidé de mettre fin à mes fonctions de directeur de la danse", a annoncé ce jeudi le chorégraphe star Benjamin Millepied, époux de Natalie Portman. Son poste à l'Opéra ne lui permettait pas selon lui de se consacrer assez "à la création".

Le chorégraphe star Benjamin Millepied a annoncé ce jeudi 4 février sa démission de la direction du ballet de l'Opéra de Paris, deux heures avant la conférence de presse officielle.

"Après mûre réflexion, j'ai décidé de mettre fin à mes fonctions de directeur de la danse", indique-t-il dans un communiqué diffusé par son agence artistique, expliquant vouloir se "consacrer à 100%" à la création", ce que son poste à l'Opéra ne permettait pas.

"Mes fonctions de Directeur de la Danse occupent aujourd'hui une telle place qu'elle réduit considérablement celle, essentielle à mes yeux, de la création et de l'expression artistique", explique le chorégraphe, mari de l'actrice Natalie Portman.

Benjamin Millepied, qui avait pris ses fonctions en novembre 2014, sera resté à peine plus d'un an à la tête du prestigieux ballet. "Cette responsabilité, je l'ai assumée chaque jour avec pour seul objectif l'innovation au service du rayonnement de l'institution, de l'épanouissement des danseurs", affirme-t-il.

La "greffe" à la tête de la compagnie de 158 danseurs du très glamour "danseur principal" du New York City Ballet n'a pas eu lieu, selon des sources proches du ballet.

Ses jugements à l'emporte-pièce - il a comparé le ballet à "du papier peint" - et son incompréhension des arcanes de la maison ont creusé le fossé avec une bonne partie du corps de ballet.

"Benjamin n'avait aucune expérience de la direction d'une grande compagnie, ça ne s'invente pas", a observé Brigitte Lefèvre, à qui le chorégraphe a succédé, et qui a dirigé le ballet pendant 20 ans.

Le "bon sens" devrait conduire à nommer un ancien danseur du ballet, ajoute-t-elle. Elle-même avait souhaité que le maître de ballet Laurent Hilaire lui succède, un choix qui n'avait pas été suivi par le directeur de l'Opéra Stéphane Lissner.

Dans la "short list" qui circulait dans le monde de la danse au moment de la nomination de Benjamin Millepied en 2013 figuraient beaucoup d'étoiles ou anciennes étoiles du ballet, pour la plupart formés sous l’ère Noureev, comme Laurent Hilaire (maître de ballet), Nicolas Le Riche, Charles Jude, Manuel Legris, Sylvie Guillem, et des chorégraphes déjà "classiques" de la danse contemporaine comme Angelin Prejlocaj et William Forsythe.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Benjamin Millepied sera resté à peine un an à la tête du ballet de l'Opéra de Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-