Beaujolais nouveau 2017 : enfin le millésime de la qualité ?

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 16 novembre 2017 - 18:01
Image
Beaujolais nouveau Lyon.
Crédits
©Jean-Philippe Ksiazek/ AFP
"Le millésime 2017 s’annonce de grande qualité" selon les professionnels du Beaujolais nouveau.
©Jean-Philippe Ksiazek/ AFP
Le Beaujolais nouveau est arrivé dans la nuit de mercredi à ce jeudi. Et alors que les professionnels du secteur cherchent à abattre l'image de "piquette" qui lui colle à la peau, ce millésime 2017 s'annonce particulièrement réussi.

Le millésime 2017 sera-t-il celui qui redonnera ses lettres de noblesse au Beaujolais nouveau? Les tonneaux ont été percés à minuit dans la nuit de mercredi 15 à ce jeudi 16 dans le Rhône pour célébrer l'arrivée de ce vin à l'image festive mais aussi considéré comme de faible qualité.

Vin de table ou d'apéritif aux arômes de fruits rouges ou de banane, énorme opération marketing ou tout simplement piquette surcotée, le Beaujolais nouveau traîne une mauvaise réputation à laquelle ses producteurs tentent de mettre fin depuis quelques années.

"Le fait que tous les Beaujolais Nouveaux soient commercialisés le même jour, a entretenu l’idée reçue de +vins industriels+", déplore ainsi Inter-Beaujolais. Mais cette année pourrait être la bonne pour casser ce cliché. Car malgré des conditions climatiques difficiles en 2017 (gel, orages, sécheresse) "une pluie salvatrice à la veille des vendanges a permis de retrouver la fraicheur qui manquait pour une maturité optimale dans les parcelles les plus touchées par le stress hydrique, et a permis au Gamay de pouvoir exprimer tout son potentiel fruité et aromatique" note l'association.

> Lire aussi: Orages: dégâts divers dans le nord du vignoble du Beaujolais

Résultat, le Beaujolais nouveau 2017 pourrait être une des meilleures années. D'autant plus que les producteurs ont pour beaucoup fait le choix de la montée en gamme quitte à vendre un peu plus cher. "S’il est encore un peu tôt pour le qualifier précisément, le millésime 2017 s’annonce en tous cas de grande qualité", se réjouit Inter-Beaujolais. A noter cependant que les aléas climatiques, s'ils n'ont pas nuit à la qualité du vin, la production a été inférieure en quantité.

À LIRE AUSSI

Image
Des saisonniers dans le vignoble du Beaujolais, près de Chenas le 26 août 2015
Orages : dégâts divers dans le nord du vignoble du Beaujolais
Un violent épisode de grêle qui a traversé lundi après-midi le nord du vignoble du Beaujolais, déjà frappé en 2016, a provoqué des dégâts, principalement à Fleurie, Ch...
11 juillet 2017 - 17:44
Image
Des bouteilles de Beaujolais nouveau lors de son arrivée.
Le Beaujolais nouveau encore à la conquête de ses lettres de noblesse
Le Beaujolais nouveau arrive dans la nuit de ce mercredi à jeudi. Les producteurs entendent profiter d'une récolte pleine malgré une année complexe. Ils espèrent égale...
16 novembre 2016 - 16:09
Lifestyle

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.