Confinement : les ventes d'alcool explosent en mars

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 28 avril 2021 - 15:09
Image
champagne
Crédits
Unsplash
La vente de champagne a connu une hausse spectaculaire de 117% par rapport à l'année dernière
Unsplash

Alors que terrasses et bars sont toujours fermés, la vente d'alcool en supermarché a considérablement augmenté lors du troisième confinement. Cette augmentation s’explique par une légère hausse de la consommation globale d'alcool, mais aussi et surtout par un transfert vers la maison de la consommation d’alcool habituellement faite en terrasse ou au restaurant.

Une hausse ciblée sur certaines boissons comme le champagne

La vente de champagne a connu une hausse spectaculaire de 117% par rapport à l'année dernière. En mars 2020, la peur généralisée des Français à l'entrée du premier confinement avait entraîné une baisse de la consommation des champagnes et spiritueux de plus de 5%. Cette année, les Français se sont organisés pour pouvoir maintenir leur consommation de champagne et vins effervescents à la maison, pour pallier la fermeture des bars et restaurants. La vente de whisky et de rhum a aussi connu une accélération de 25,2% sur l'ensemble du trimestre. Le volume de la vente de bières et de cidres a aussi augmenté de 15,9% par rapport au premier trimestre 2020, selon une étude de l'IRI, avec une augmentation plus importante pour les bières spéciales.

Que signifie cette hausse de la consommation d’alcool à la maison ?

Selon Le Figaro, la vente d’alcool en supermarché représente une part très importante des revenus des grandes surfaces. Les spiritueux et champagnes ont notamment contribué à 48% de leurs gains en mars 2021. Côté consommateurs, alors que plus de 23% des Français dépassaient déjà les limites de consommation recommandées avant la pandémie, on estime que le volume de consommation a augmenté de 15%.
Ces chiffres montrent comment, contrairement à l'année dernière, les français ont surmonté la peur et la panique survenues au début du premier confinement. Ils se sont résignés à ce troisième confinement, et ont tenté de le vivre de la manière la plus normale possible, ce qui est passé par le transfert des apéros, de coupes de champagne du restaurant vers la maison, ou parfois les parcs, pour continuer à trinquer malgré les restrictions.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.