Nintendo : une nouvelle console et des applications pour smartphones

Auteur(s)
VL
Publié le 17 mars 2015 - 15:40
Mis à jour le 19 mars 2015 - 15:52
Image
Un stand Nintendo avec Mario et Zelda.
Crédits
©Kevork Djansezian/Reuters
Mario, Link et les autres personnages de Nintendo devraient débarquer sur smartphones en attendant l'arrivée de la nouvelle console.
©Kevork Djansezian/Reuters
En mauvaise posture ces dernières années, Nintendo a annoncé ce mardi préparer une nouvelle console de jeu. Les jeux de la société japonaise devraient également bientôt investir les téléphones portables.

Nintendo veut revenir dans la course. Le fabricant japonais de jeux vidéo a annoncé ce mardi préparer une nouvelle console. Il était temps, car ces dernières années, Nintendo s'est largement fait dominer par son compatriote Sony et sa PlayStation, et par la Xbox de l'américain Microsoft.

Sa Wii U, une console avec un écran tactile en guise de manette, n'a pas rencontré le succès escompté. Les "gamers" y ont préféré ses concurrentes plus classiques mais plus puissantes. Fin 2014, il ne s'en était écoulé "que" 8 millions d'unités alors qu'elle était en vente depuis déjà deux ans. La PlayStation 4 et la Xbox One ont fait mieux en un an.

Peu de chose ont filtré lors de la conférence de presse de ce mardi sur la petite nouvelle de Nintendo. Tout juste un nom de code: NX. Le patron de la firme, Satoru Iwata, a simplement promis "une plate-forme de jeu dédiée disposant d'un tout nouveau concept". Console de salon ou console portable? Il faudra attendre 2016 pour avoir de plus amples informations.

Mais en attendant, Nintendo compte, pour rebondir, se lancer sur un marché qu'elle boudait jusque-là. En effet les personnages de ses titres phares, Super Mario, Zelda ou PokéMon, devraient débarquer sur les téléphones portables. La société a signé un partenariat avec le développeur d'applications sur smartphones DeNA. Les jeux Nintendo, simples d'utilisation et déjà développés sur des consoles portables, devraient facilement s'adapter à ces supports. Les joueurs sur téléphone portable sont toujours plus nombreux et représentent donc un potentiel non négligeable.

Si c'est un pas de franchi pour Nintendo, la direction se refuse cependant à faire du jeu mobile son principal cheval de bataille. Le but devrait davantage être de donner un nouveau souffle à ses personnages, de les introduire dans le quotidien des joueurs afin de les attirer vers les consoles de la marque.

 

À LIRE AUSSI

Image
Une personne joue à la console.
Jeux vidéo : les ados français sont accros
En France, un adolescent sur huit aurait un usage qualifié de problématique des jeux vidéo. C'est le résultat d'une enquête, rendue publique mercredi 17, et réalisée p...
18 décembre 2014 - 11:50
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.