#14septembre : la lutte contre les discriminations sexistes s’invite au lycée

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

#14septembre : la lutte contre les discriminations sexistes s’invite au lycée

Publié le 14/09/2020 à 13:34 - Mise à jour à 13:37
© Martin BUREAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A
Un mouvement baptisé #14septembre invite les jeunes filles à se vêtir de « manière provocante » pour dénoncer les discriminations sexistes. Mais la « liberté de s’habiller » se heurte aussi aux règlements des établissements scolaires. 
 
D’ailleurs, certains chefs d’établissement ont dû s’étouffer avec leur tartine ce lundi matin en découvrant le tweet de Marlène Schiappa : 
 
« Des jeunes filles ont décidé spontanément partout en France de porter jupes, décolletés, crop top ou maquillage pour affirmer leur liberté face aux jugements et actes sexistes. En tant que mère, je les soutiens avec sororité et admiration »
 
La ministre déléguée à la Citoyenneté marque ainsi son soutien au « mouvement » #14septembre, lancé depuis Instagram, largement relayé sur Twitter et TikTok, notamment. Il invite les jeunes filles (et les jeunes hommes) à « s’habiller de manière indécente » : « C’est le moment de riposter contre leurs propos sexistes (…) Les vêtements n’ont pas de genre et nous pouvons porter ce que l’on veut ».
 
Deux objectifs
 
Ce hashtag #14septembre, en tête des tendances France sur Twitter, soutenu par des féministes comme le collectif Nous Toutes et la chanteuse Adèle, entend répondre à un double objectif. Ou tout au moins à un objectif différent selon que l’on soit, pour schématiser, une féministe adulte ou une collégienne. 
 
Il s’agit d’une sorte de rébellion contre les règlements des établissements scolaires – collèges et lycées – qui imposent des « tenues correctes », souvent jugées un peu trop correctes, mais aussi de dire stop à la culpabilisation des femmes : 
 
« Nos tenues ne sont pas le problème. Le problème, c’est le harcèlement, les agressions, les viols »
 
Top ou flop ?
 
Dimanche sur les réseaux sociaux, des milliers de jeunes filles se déclaraient prêtes à participer, se photographiant pour certaines avec leur tenue (légère) du lendemain. 
 
Qu’en est-il réellement ? Impossible de le savoir. A midi, certains internautes parlaient de « flop », d’autres de mouvement très suivi – tant par les filles que par les garçons parfois. 
 
Tout comme certaines racontaient avoir été refoulées de leur lycée, tandis que d’autres avaient pu aller en cours librement, « et en short ». 
 
Côté parents, les avis sont eux aussi partagés, d'aucuns rappelant toutefois : 
 
« Je trouve ça bien mais il ne faut pas oublier que les établissements scolaires préparent à l’insertion professionnelle. C’est tout à fait normal qu’une tenue correcte soit exigée pour les femmes comme pour les hommes »
 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les collégiennes et lycéennes ont-elles suivi le mouvement ?

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-