Alimentation: un quart des Français sont déjà tombés malades en consommant un produit frais mal conservé

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Alimentation: un quart des Français sont déjà tombés malades en consommant un produit frais mal conservé

Publié le 18/10/2016 à 15:28 - Mise à jour à 17:59
©A.G.Photographe/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les produits frais ont de plus en plus la cote dans les caddies des Français. Problème: ces derniers ne savent pas toujours appliquer les bonnes règles de conservation. Un manque d'information qui entraîne du gâchis sur des produits sains, et des conduites à risques sur des aliments suspects.

Les Français aiment les produits frais. Problème: ils s’intoxiquent souvent avec… C’est la conclusion du moins d’une étude réalisée par OpinionWay sur un échantillon de 1.101 consommateurs. Les résultats sont même accablants sur le manque d’éducation à l’hygiène des Français. Pas moins de 26% des personnes interrogées sont en effet déjà tombées malades suite à l’ingestion d’un produit impropre à la consommation. Ils sont même 35% chez les moins de 35 ans.

Pire encore, 73% des Français avouent avoir déjà consommé des produits frais périmés 64% ont congelé un aliment frais le jour de sa date limite de consommation, une pratique à éviter. Les Français sont visiblement peu au fait des règles concernant la congélation: seul 34% savent qu’il ne faut pas recongeler un produit décongelé.

Les consommateurs sont mal informés également sur la signification des dates limites de consommation et de leur sens: 54% ont déjà jeté un produit qu'ils avaient entamé sans être certains qu’il n’était plus comestible, et 46% se sont débarassés d'un produit juste après l’avoir acheté, en réalisant qu’ils n’avaient pas prêtés attention à la date de consommation visiblement trop proche.

Or, à l’exception des steaks hachés, des charcuteries sans conservateurs et des fruits de mer où la plus grande attention est de mise, il n’est pas nécessaire de mettre au rebut un produit dont l’aspect n’a pas changé. La date de péremption n’est souvent qu’indicative (et s’applique surtout à la garantie du goût, qui peut être altéré après la date), et les produits fermentés (comme les yaourts ou certaines salaisons) sont généralement sans danger à court terme après la date, largement saturés qu'ils sont en conservateurs. Autrement dit, les consommateurs sont souvent excessivement alarmistes sur des produits sans danger… mais pas assez rigoureux sur les produits sensibles.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Une part non négligeable de Français n'est pas vraiment au point sur les règles de conservation des aliments.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-