Alimentation: un quart des Français sont déjà tombés malades en consommant un produit frais mal conservé

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 18 octobre 2016 - 17:28
Image
Les enseignes de la grande distribution se livrent une guerre des prix.
Crédits
©A.G.Photographe/Flickr
Une part non négligeable de Français n'est pas vraiment au point sur les règles de conservation des aliments.
©A.G.Photographe/Flickr
Les produits frais ont de plus en plus la cote dans les caddies des Français. Problème: ces derniers ne savent pas toujours appliquer les bonnes règles de conservation. Un manque d'information qui entraîne du gâchis sur des produits sains, et des conduites à risques sur des aliments suspects.

Les Français aiment les produits frais. Problème: ils s’intoxiquent souvent avec… C’est la conclusion du moins d’une étude réalisée par OpinionWay sur un échantillon de 1.101 consommateurs. Les résultats sont même accablants sur le manque d’éducation à l’hygiène des Français. Pas moins de 26% des personnes interrogées sont en effet déjà tombées malades suite à l’ingestion d’un produit impropre à la consommation. Ils sont même 35% chez les moins de 35 ans.

Pire encore, 73% des Français avouent avoir déjà consommé des produits frais périmés 64% ont congelé un aliment frais le jour de sa date limite de consommation, une pratique à éviter. Les Français sont visiblement peu au fait des règles concernant la congélation: seul 34% savent qu’il ne faut pas recongeler un produit décongelé.

Les consommateurs sont mal informés également sur la signification des dates limites de consommation et de leur sens: 54% ont déjà jeté un produit qu'ils avaient entamé sans être certains qu’il n’était plus comestible, et 46% se sont débarassés d'un produit juste après l’avoir acheté, en réalisant qu’ils n’avaient pas prêtés attention à la date de consommation visiblement trop proche.

Or, à l’exception des steaks hachés, des charcuteries sans conservateurs et des fruits de mer où la plus grande attention est de mise, il n’est pas nécessaire de mettre au rebut un produit dont l’aspect n’a pas changé. La date de péremption n’est souvent qu’indicative (et s’applique surtout à la garantie du goût, qui peut être altéré après la date), et les produits fermentés (comme les yaourts ou certaines salaisons) sont généralement sans danger à court terme après la date, largement saturés qu'ils sont en conservateurs. Autrement dit, les consommateurs sont souvent excessivement alarmistes sur des produits sans danger… mais pas assez rigoureux sur les produits sensibles.

 

À LIRE AUSSI

Image
Un camion de pompier.
Le Havre: de la javel dans la sauce, des clients du Flunch intoxiqués
Une dizaine de clients d'un restaurant Flunch situé près du Havre (Seine-Maritime) ont été intoxiqués, dont quatre ont dû être hospitalisés, par une sauce contenant de...
28 janvier 2016 - 12:52
Société
Image
Un champignon.
Saison des champignons: attention aux intoxications
En ce mois de septembre, la saison des champignons bat son plein. L'occasion de rappeler quelques règles de prudence indispensable pour éviter l'intoxication, voire pi...
18 septembre 2015 - 21:50
Lifestyle
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don