"Campus vert" : quand les étudiants s’installent chez les agriculteurs

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 27 janvier 2022 - 16:45
Image
agriculture
Crédits
Unsplash / Jed Owen
Quand les étudiants en quête d’un logement s’installent chez les agriculteurs...
Unsplash / Jed Owen

Depuis 1995, l’association "Campus vert" aide les étudiants à la recherche d’un toit en les mettant en relation avec des agriculteurs. Avec la crise sanitaire, le succès du dispositif ne se dément pas.

Une mise en relation salutaire

Vivre à la ferme pour être proche du campus de son université ou de son école, une option qui fait naître beaucoup d'opportunités. Ces dernières années, de plus en plus d’étudiants à la recherche d’un logement ont sauté le pas, et ce grâce à une association. Fondée par trois producteurs du Pas-de-Calais, "Campus vert" met en relation depuis vingt-sept ans des jeunes et des agriculteurs à la recherche de locataires.

Les premiers y trouvent généralement des logements au vert, pour un loyer défiant toute concurrence, car en moyenne 20 % à 30 % moins cher qu’en ville. Les agriculteurs, eux, s’assurent ainsi un revenu complémentaire tout en valorisant leur patrimoine agricole.

Rompre l’isolement et découvrir un métier

Si depuis sa création, "Campus vert" a mis en relation près de 20 000 étudiants avec des exploitants agricoles, le succès du réseau a explosé depuis la crise sanitaire. Objectif des jeunes, mais aussi des agriculteurs : rompre la solitude des derniers confinements. C’est le cas d’Ambre Garencq, étudiante en école de commerce de 22 ans, qui a trouvé un logement dans une ancienne grande d’une exploitation du Pas-de-Calais. « Lors du dernier confinement, j’étais seule dans un appartement en ville, j’ai passé quasiment quatre mois sans voir personne. Ici, quoi qu’il arrive, je peux prendre l’air et je suis entourée. Cet été, quand un clou s’est enfoncé dans le pneu de ma voiture, ce sont les propriétaires qui m’ont tirée d’affaire », raconte-t-elle au Monde. Elle réside désormais dans l’exploitation de Marie-Christine Soudan, qui voit dans cette expérience un moyen de « rencontrer du monde, ouvrir notre métier pour le défendre ». 

Des logements fonctionnels et confortables

De la Bretagne à l’Île-de-France, en passant par le Centre-Val de Loire et les Hauts-de-France, "Campus vert" dispose aujourd’hui de plus de 500 logements dans son réseau, dont une centaine encore en cours de réalisation. Ces réhabilitations d’anciens bâtiments traditionnels sont strictement encadrées pour offrir aux étudiants des logements fonctionnels et confortables. « Un corps de ferme peut proposer au maximum six logements. Meublés et équipés, d’une surface allant de 21 à 40 mètres carrés, nos T1 et T2 sont loués en moyenne à 350 euros par mois », explique ainsi la directrice de l’association Odile Colin. Les agriculteurs, eux, peuvent « apporter une diversification de revenus sans augmenter leur charge de travail. » Une alternative aux logements citadins souvent chers, où chacun trouve son compte.  

À LIRE AUSSI

Image
agriculture
Apprentis agriculteurs : une école gratuite et une application pour ce nouveau secteur d’avenir
Le secteur primaire est -il à nouveau à la mode? On peut le penser, en observant la tendance croissante des “nouveaux fermiers”, issus de la reconversion professionnel...
09 mars 2021 - 11:51
Société
Image
Résultat du bac
« SansBac » : un projet pour montrer que « ce n’est pas parce qu’on n’a pas le bac qu’on est incapable »
Omar Sy, Louane, Jean-Paul Gaultier, Guillaume Canet, Fabrice Luchini, Jenifer, pour n’en citer que quelques-uns, ont tous un point en commun : ils n’ont pas le bac. P...
20 décembre 2021 - 16:00
Société
Image
tracteur
Robots agricoles : des tracteurs autonomes toulousains exposés au CES de Las Vegas
Le Consumer Electronics Show (CES), le plus important salon consacré à l'innovation technologique en électronique grand public, qui se tient à Las Vegas (Nevada) du 5 ...
10 janvier 2022 - 16:32
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.