Données personnelles: les plaintes à la CNIL de plus en plus nombreuses

Données personnelles: les plaintes à la CNIL de plus en plus nombreuses

Publié le 11/04/2018 à 16:35 - Mise à jour à 16:46
© LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La CNIL (Commission nationale informatique et libertés) a reçu plus de 8.000 plaintes d'internautes en 2017. En première ligne les questions relatives aux données personnelles.

A l'heure où Mark Zukerberg doit s'expliquer sur le scandale impliquant Facebook, le chiffre a un impact d'autant plus fort. Les plaintes concernant l'utilisation des données personnelles sont en nette hausse en 2017.

La CNIL (Commission nationale informatique et libertés, le gendarme de la protection des données) a en effet reçu 8.360 plaintes en un an. Et 27% de ces signalements sont liés à l'utilisations des informations personnelles des internautes. Soit la première cause de recours à la CNIL devant les prospections commerciales (25%).

Lire aussi: Facebook - à quoi vous engagent les conditions générales d’utilisation?

La plupart du temps, il s'agit de demande de rectification ou de suppression de contenus ou de d'identifiants auxquelles le site en question n'a pas donné suite. Mais depuis peu émerge également de nouvelles inquiétudes de la part des usagers et liées aux technologies connectées qui envahissent le quotidien, des écouteurs au réfrigérateur. Ils sont également de plus en plus préoccupés par la communication de leurs informations personnelles à des sites tiers, comme l'a illustré l'affaire Cambridge Analytica.

Le recours à la CNIL est de moins en mois confidentiel puisque depuis 2014, le nombre total de plainte a augmenté de plus de 40%. En trois ans, elle a également reçu 355 demandes de déréférencement de la part de personnes souhaitant voir des éléments les concernant disparaître des moteurs de recherches.

Son rôle devrait prendre encore de l'ampleur dans les années à venir. En effet, le règlement général pour la protection des données (RGPD) doit entrer en vigueur en mai afin d'uniformiser les règles européennes en la matière. Ce qui doit notamment donner des armes supplémentaires aux utilisateurs face aux GAFA (les géants du Web) régulièrement critiqués pour leur manque de transparence ou le non respect des règles en faveur de leurs abonnés.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La CNIL a reçu plus de 8.000 plaintes en 2017.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-