La vente de chiens et de chats bientôt interdite dans les animaleries et jardineries

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 01 février 2021 - 17:42
Image
Ce chaton défie les lois de la gravité pour rejoindre son ami le chiot et jouer avec lui dans son enclos.
Crédits
©Capture d'écran Youtube
Les chiots et chatons sont sevrés très jeunes pour être vendus dans les animaleries et jardineries
©Capture d'écran Youtube

C’est une avancée importante pour tous les défenseurs de la cause animale : à compter de 2024, les chiens et les chats ne pourront plus être vendus en animaleries.

L’amendement a été voté mercredi 27 janvier par l’Assemblée nationale et contre l’avis du gouvernement : à compter de 2024, les animaleries et les jardineries n’auront plus le droit de ventre chiots et chatons. Le texte a été voté dans le cadre de la maltraitance animale et c’est une grande victoire pour les associations de défense des animaux.

Car, en France, la vente de chiens et de chats dans les animaleries et jardineries cause deux problèmes majeurs : ils sont trop souvent victimes d’« achats coup de cœur » de la part de propriétaires qui réalisent ensuite, trop tard, l’engagement que représente une telle acquisition, et qui, quelques mois ou années plus tard, finissent par abandonner l’animal.

Ensuite parce que, pour être mis en vente dans ces animaleries ou jardinerie, les animaux sont souvent séparés trop tôt de leur mère et donc sevrés trop jeunes.

Pour la filière, cette nouvelle restriction risque d’entraîner la perte de millier d’emploi.

Le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie était pour sa part opposé à cet amendement : il entend plutôt lutter contre les personnes qui alimentent le trafic d’animaux « au pied du camion ». Il souhaite davantage soutenir un amendement porté par la députée Aurore Bergé qui prévoit de réserver la vente e ligne d’animaux de compagnie aux refuges et aux éleveurs. Les ventes sur Le Boncoin doivent être encadrées mais rien n’est pour l’heure prévu pour encadrer les ventes sur Facebook où les annonces sont très nombreuses.

A lire aussi : Maltraitance animale : vote quasi unanime des députés, après quelques prises de bec

À LIRE AUSSI

Image
Stéphane Turillon, chef et propriétaire du restaurant "La Source Bleue" à Cusance, sert des repas hors de son établissement, le 1er février 2021
Des restaurants bravent l'interdiction d'ouvrir, au risque de perdre le soutien de l'Etat
Quelques restaurants ont ouvert lundi à l'appel d'un restaurateur du Doubs en dépit des interdictions sanitaires. Des "cas isolés", estime le gouvernement, rappelant q...
01 février 2021 - 16:37
Société
Image
Cet Ehpad de luxe en Tunisie séduit de plus en plus les seniors dépendants français
Ces seniors français qui s'exilent dans un EHPAD de luxe en Tunisie (photos et vidéo)
A l’opposée des maisons de retraite et des Ehpad français en souffrance, qui n’offrent, pour beaucoup d’entre eux, qu'un quotidien fait de solitude à leurs résidents, ...
27 janvier 2021 - 22:51
Lifestyle
Image
Elon Musk, la 4ème fortune du monde
Elon Musk réussira-t-il à généraliser la fin de l’embauche basée sur les diplômes ?
Dans un contexte où les étudiants sont forcés de suivre des cours à distance, et où les examens de fin d’année ont dû être repensés en raison de la crise sanitaire, la...
01 février 2021 - 13:43
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.