Le grand mensonge de la collecte de données de santé “anonymisées”

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 07 septembre 2021 - 13:54
Image
Edward Snowden s'inquiète pour nos données de santé
Crédits
Unsplash
Le partage des données médicales sont au coeur des préoccupations concernant la réidentification des individus
Unsplash

Alors que de nombreux services et applications collectent des données anonymisées sous prétexte d'améliorer leur prestation, des études montrent qu’une telle anonymisation est souvent impossible. Des données des usagers pourraient en effet être reliées à tout moment à l'identité de l’utilisateur.

Des systèmes pour protéger la vie privée numérique facilement contournables

Malgré les efforts du Règlement général de la protection des données (RGPD) européen pour que les données de santé soient « anonymisées » avant de pouvoir être partagées ou vendues à des tiers, la ré-identification de données « anonymisées » est relativement facile. Les établissements de santé, par exemple, doivent retirer de leurs bases de données tous les noms et adresses, et pour éviter la ré-identification des données, ils doivent substituer le numéro de l’assuré social par une suite de chiffres aléatoires. Cependant, pour des chercheurs de l’Université catholique de Louvain et de l’Imperial College de Londres, la ré-identification des individus est possible et cela sans même avoir recours au piratage informatique.

Le partage des données médicales, au coeur des préoccupations concernant la ré-identification des individus

Dans leur étude “ Estimer le succès des ré-identifications dans des ensembles de données incomplets à l'aide de modèles génératifs” les chercheurs ont utilisé de l’intelligence artificielle pour prouver que l’anonymisation des données de santé n’est qu'un grand mensonge, et que ces données sensibles peuvent être exploitées, à des fins de chantage, de surveillance de masse, d'ingénierie sociale ou d'usurpation d'identité. Selon les chercheurs, les résultats suggèrent que “même des ensembles de données anonymisés fortement échantillonnés sont peu susceptibles de satisfaire aux normes modernes d'anonymisation énoncées par le RGPD et remettent sérieusement en question l'adéquation technique et juridique du modèle de libération et d'oubli de l'anonymat.” En regroupant des critères qualifiants, l’intelligence artificielle des chercheurs a été capable de réaliser cette identification. À partir de 15 critères sociodémographiques comme l’âge, le genre, le lieu, le métier, la nationalité et d’autres critères décrivant le statut social des individus, les chercheurs ont pu identifier des individus avec un taux de réussite de 100 %.

TousAntiCovid, un exemple du manque de sécurité des données privées

Plusieurs applications sensibles collectent des données qui peuvent être ré-identifiées par la suite. Comme nous l’avions déjà écrit dans un article, le système de l’application TousAntiCovid permet de déduire un certain nombre de données concernant un utilisateur, notamment son nom, son prénom ou sa date de naissance en associant « un identifiant d'application (UUID) à une identité réelle,” ainsi qu’à ses relations. 

À LIRE AUSSI

Image
Google, le géant des moteurs de recherche
Google de nouveau devant la justice américaine, cette fois pour parler de la publicité
Selon le site américain Bloomberg, le géant d’Internet devrait bientôt faire face à une nouvelle plainte du Département de la Justice américain en raison de sa positio...
07 septembre 2021 - 10:46
Société
Image
bbiwy
Fuites et collecte de données : TousAntiCovid piétine la vie privée
Contrairement aux garanties avancées par le gouvernement à plusieurs reprises, l'application TousAntiCovid a les moyens de savoir qui vous êtes, où vous vous trouvez e...
24 août 2021 - 22:23
Société
Image
carte vitale
Nos données de santé finissent chez des “data brokers”, et après ?
Suite à la diffusion d'extraits de la prochaine émission de Cash Investigation, dédiée à la question sensible de la collecte de données personnelles, de nombreux franç...
19 mai 2021 - 17:35
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.