Les adolescents moins séduits par l'alcool, mais plus par le cannabis

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Les adolescents moins séduits par l'alcool, mais plus par le cannabis

Publié le 20/01/2016 à 19:03 - Mise à jour le 21/01/2016 à 07:22
©David Huang/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une enquête a révélé que les collégiens boivent moins d'alcool qu'en 2010. La consommation de tabac est également en baisse. En revanche, le cannabis et la chicha sont assez populaires.

L'alcool attire moins le monde des jeunes. C'est ce que révèle une enquête menée par HBSC (Health Behaviour in School-aged Children), et copilotée par l'OFDT (l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies) qui a publié ce mercredi 20 janvier son rapport. Dans une étude menée en 2014 auprès de 10.000 adolescents âgés de 11 à 15 ans, seuls 55% des garçons en classe de 6e déclarent avoir bu un verre d'alcool, contre 65% en 2010. Une chute de dix points également valable pour les filles du même âge: 43% en 2014 contre 53% en 2010.

Des chiffres à prendre avec un certain recul car plus l'adolescent grandi, plus il boit. En 2010, comme en 2014, environ 80% des élèves de 3e disent avoir déjà testé au moins une fois de l'alcool. Leur consommation mensuelle est cependant en baisse: en 2010, 53% des élèves de 3e ont bu de l'alcool au moins une fois dans le mois, contre 37% en 2014. Et seuls 9% d'entre eux avouent en 2014 avoir connu une ivresse le mois précédent le questionnaire, contre 15% en 2010. Selon Stanislas Spilka, responsable des enquêtes à l'OFDT, "les messages de sensibilisation finissent par avoir un impact". Comme l'interdiction d'alcool aux moins de 18 ans depuis 2009 qui a pu "modifier la représentation du produit".

Le tabac est également en chute libre chez les adolescents. Comme l'alcool, sa vente est interdite aux mineurs depuis 2009. En 2010, 11,8% des collégiens de 4e et 3e fumaient quotidiennement, contre 8,9% en 2014. Quant au cannabis, plus l'adolescent grandi, plus il en consomme. Dans une dernière enquête Escapad publiée par l'OFDT en avril 2015, la progression est flagrante: 1,5% des élèves de 6e disent avoir fumé un joint, puis 11% en 4e, et 24% en 3e. A 17ans, près d'un jeune sur deux (47,8%) a fumé du cannabis.

Le narguilé (appelé aussi Chicha) est, lui, très populaire: 35,7% des élèves de 3e assurent avoir déjà fumé de cette manière. "C’est un mode de consommation du tabac plus convivial que la cigarette car on se passe le tuyau de l’un à l’autre", explique Stanislas Spilka. "Les collégiens pensent peut-être aussi – à tort – que c’est moins nocif… ". Une étude américaine a prouvé qu'un fumeur de narguilé inhale 125 fois plus de fumée, 25 fois plus de goudron, 2,5 fois plus de nicotine et 10 fois plus de monoxyde de carbone qu'un fumeur de cigarette. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'alcool fascine moins les jeunes adolescents. (Photo d'illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-