Maltraitance dans les abattoirs: consommer éthique, c'est possible

Maltraitance dans les abattoirs: consommer éthique, c'est possible

Publié le 26/04/2016 à 15:47 - Mise à jour le 27/04/2016 à 18:11
©Marius Boatca/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Raphaëlle de Tappie
-A +A

Alors que de nombreux Français sont encore sous le choc des vidéos diffusées par L214 montrant des animaux torturés dans des abattoirs, "FranceSoir" est allé à la rencontre de divers spécialistes pour faire le point sur la surveillance des abattoirs, le bien-fondé du végétarisme et les alternatives possibles pour consommer une viande différente.

Ces derniers mois, l'association de défense pour les animaux L214 a choqué de nombreux citoyens et politiques en publiant des vidéos montrant des animaux torturés dans différents abattoirs. A la lumière de ce scandale sociétal, de nombreuses questions se posent.

Cas isolés ou généralités? Comment les abattoirs sont-ils surveillés au quotidien? FranceSoir a interrogé Dominique Langlois, président de l'interprofession bétail et viande. Ce dernier est revenu sur les normes françaises et européennes actuellement en vigueur et sur les mesures prévues par le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll dans le cadre de la loi Sapin II.

> Lire notre article: maltraitance animale: que se passe-t-il vraiment dans les abattoirs?

Alors que sur son site L214 invite "les consommateurs à adopter une attitude d’achat responsable, au mieux en se passant de produits d’origine animale, au minimum en réduisant leur consommation de tels produits et en refusant ceux issus des élevages intensifs", se pose la question du végétarisme. Notre corps a-t-il besoin de viande?, a donc demandé FranceSoir à Mathilde Touvier, chercheuse à l'Inserm en épidémiologie nutritionnelle et Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste. Les deux médecins se sont penchés sur les alternatives possibles, sur les risques engendrés par une trop grande consommation de viande, sur la meilleure façon de la cuisiner et sur les réflexes à adopter pour avoir une alimentation saine et équilibrée.

> Lire notre article: Peut-on décemment se passer de viande?

Mais si de nombreuses personnes se préoccupent du bien-être animal, la plupart d'entre elles ne sont pas prêtes à renoncer aux produits carnés pour autant. Pour ceux qui souhaitent consommer de manière plus raisonnée, FranceSoir a interrogé l'association Quand l'abattoir vient à la ferme, qui milite en faveur d'une mort plus respectueuse des animaux, et le collectif Terres de France qui travaille main dans la main depuis près de dix ans avec des producteurs locaux dans le but d'offrir des "produits de qualité à toutes les bourses".

> Lire notre article: Ces associations qui militent pour viande différente

 

Auteur(s): Raphaëlle de Tappie

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La viande rouge est considérée comme "probablement" cancérigène.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-