Parcoursup : calendrier et détails sur la formulation des vœux pour l'inscription en formation supérieure

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Parcoursup : calendrier et détails sur la formulation des vœux pour l'inscription en formation supérieure

Publié le 20/01/2021 à 15:48 - Mise à jour à 15:57
DENIS CHARLET / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Alors que les détails sur le déroulement du bac en période de pandémie ne sont pas encore connus, Parcoursup version 2021 est officiellement lancé ce mercredi 20 janvier. Le nouveau calendrier de ce dispositif doit permettre à tous les futurs bacheliers d'être inscrits pour leurs études supérieures au plus tard en septembre.

Les élèves de terminale sont invités, depuis ce mercredi 20 janvier 8 heures, à formuler leurs vœux pour leurs études supérieures. Ils ont jusqu’au 11 mars pour lister leurs souhaits d’orientation pour l’année scolaire 2021-2022 et éventuellement les années suivantes.

Jusqu’à 10 vœux à formuler et des motivations à exposer pour chacun d’entre eux
Sur Parcoursup, il est possible de formuler dix vœux maximum. Mais à ceux-ci s’ajoutent dix sous-vœux, qui permettent donc de postuler auprès de vingt établissements au total. Cela signifie qu’un élève qui souhaite intégrer une Prépa littéraire par exemple peut choisir plusieurs établissements dispensant cette formation : ils ne compteront que comme un vœux. Notez cependant que ces sous-vœux sont, au total, limités à dix.

Les vœux émis doivent être sélectionnés sans ordre de préférence. Mais il est nécessaire en revanche d’exposer ses motivations pour chacun d'entre eux, dans l’espace réservé à cet effet. En plus des notes et des commentaires des enseignants, les élèves peuvent donc miser sur leurs arguments pour espérer décrocher la formation à laquelle ils aspirent.

A lire aussi : Blanquer : 'une décision sur le bac d'ici fin janvier"

Détail du calendrier et fonctionnement de Parcoursup
La date limite pour entrer ses vœux est fixée au jeudi 11 mars. Il restera ensuite possible de compléter le dossier d’inscription jusqu’au 8 avril. Débutera alors l’examen des dossiers par les établissements qui s’étalera jusqu’à la fin du mois de mai. A compter du 27 mai et jusqu’au 16 juillet se déroulera la phase d’admission principale. A réception des réponses des établissements, un candidat retenu se verra indiquer un délai limité pour confirmer, ou non, son inscription. En l'absence de réponse, la place dans la formation sera perdue. Objectif, permettre aux élèves sur liste d’attente de voir des places se libérer rapidement. Chaque élève ne peut bien entendu confirmer qu’un seul vœu pour lequel il a été retenu. 
Si un élève de Terminale n’a reçu, mi-juillet, que des réponses négatives de la part de formations sélectives (DUT, BTS, prépa, etc), il pourra demander un accompagnement individuel ou collectif dans son lycée.

Procédure complémentaire à compter du 16 septembre
A compter du 16 juin et jusqu’au 16 septembre débutera la procédure complémentaire. Elle doit permettre aux candidats qui n’avaient pas validé leurs vœux le 8 avril, ou qui n’ont reçu aucune proposition sur Parcoursup, de formuler des vœux et espérer ainsi décrocher une place dans les formations restantes.

Objectif : une inscription confirmée dès septembre pour tous
Dès la publication des résultats du baccalauréat, qui connaît une profonde transformation cette année, le cas des bacheliers qui n’auront jusqu’à cette date reçu aucune réponse positive sera étudié par une commission. Objectif : leur proposer une formation autant que possible en adéquation avec leurs aspirations initiales. Pour l’immense majorité des élèves, restera, entre mi-juillet et septembre, à finaliser leur inscription auprès de l’établissement qui les recevra l’année prochaine.

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les inscriptions sur Parcoursup ont débuté ce mercredi 20 janvier à 8 heures

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-