WhatsApp: comment savoir si votre compte a été piraté?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 21 mars 2022 - 15:26
Image
Le logo de l'application de messagerie WhatsApp, victime d'une attaque informatique qui a permis l'installation de logiciels espions sur des smartphones d'utilisateurs. Photo prise le 28 décembe 2016
Crédits
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
L'application WhatsApp est utilisée par 1,5 milliard d'utilisateurs.
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives

La sécurité des échanges et des comptes des utilisateurs est un enjeu majeur pour les éditeurs de messagerie. Meta le sait. La maison-mère de Facebook a donc déployé un nouvel outil pour rassurer les utilisateurs de son service WhatsApp.
 
WhatsApp compte plus d'1,5 milliard d’utilisateurs, qui envoient plus de 60 milliards par jour ! Des messages auxquels, en théorie, les individus mal intentionnés n'ont pas accès. Mieux vaut toutefois s'en assurer, d’autant que, pour les hackers, la messagerie est potentiellement une porte d’entrée sur l’ensemble de vos données personnelles.
 
Un plug-in pour vérifier si votre compte WhatsApp a été piraté ou non

Le déploiement de WhatsApp sur les ordinateurs a poussé Meta à améliorer la sécurité : elle s’est associée à Cloudflare, une entreprise spécialisée dans la cybersécurité, pour lancer Code Verify. Il s’agit d’une extension web (un plug-in), très simple à ajouter à votre navigateur, qu’il s’agisse de Google Chrome, de Mozilla Firefox ou encore de Microsoft Edge. Il suffit d’épingler l’extension à la barre de favoris du navigateur pour qu'une fois installé, Code Verify analyse le code qui s’exécute lors du lancement de l’application web de WhatsApp. Si Code Verify détecte une incohérence, vous serez averti très facilement grâce à un code-couleur : si le logo Code Verify reste vert, tout va bien. S’il est orange, il est conseillé de rafraîchir la page, car une autre extension peut interférer avec les vérifications de Code Verify. Si le logo vire au rouge, cela signifie qu’il y a un problème avec le code envoyé par WhatsApp. Il est alors conseillé de cliquer sur « En savoir plus » pour connaître la marche à suivre et résoudre le problème.

Si toutefois, précise le communiqué de presse de Meta, « le problème n’a pas été résolu, déconnectez-vous de WhatsApp Web et utilisez WhatsApp sur votre appareil mobile, car vos messages sur Internet pourraient ne plus être privés. Si vous souhaitez en savoir plus sur le problème, cliquez sur l’avertissement d’échec de validation rouge et téléchargez le code source. »
 
Toujours dans ce communiqué de presse, Meta se targue de faire de WhatsApp le service de messagerie proposant le niveau de sécurité le plus élevé. Elle précise, pour rassurer ses utilisateurs, que l’extension n’enregistre aucune donnée, métadonnée ou donnée utilisateur et ne partage aucune information avec WhatsApp. Il ne lit pas non plus ni n’accède aux messages que vous envoyez ou recevez. En fait, précise Meta, ni WhatsApp ni Meta ne sauront si quelqu’un a téléchargé l’extension Code Verify.
 
Comment savoir si votre compte WhatsApp a été piraté sans Code Verify ?

Pour savoir si votre compte WhatsApp a été piraté, il y a bien sûr d’autres méthodes, sans doute moins fiables mais ne nécessitant pas l’installation d’un plug-in. Commencez par surveiller quelques signes évocateurs tels que des appels passés automatiquement, une conversion dont vous n’êtes pas à l’origine ou des paramètres modifiés. Sans oublier que si vous n’arrivez pas à vous connecter à votre compte, c’est peut-être parce que votre mot de passe a été modifié par un hacker.

À LIRE AUSSI

Image
Column est un réseau social pensé pour les riches
Comment supprimer ses réseaux sociaux pour se libérer de leur emprise ?
Les réseaux sociaux se servent du pouvoir de leurs algorithmes pour décider de ce que les utilisateurs consomment comme information. Depuis une dizaine d’années, les p...
16 février 2022 - 19:00
Culture
Image
Des coordonnées de mineurs accessibles en ligne: Instagram visé par une enquête
Les réseaux sociaux veulent plus de transparence sur les collaborations publicitaires
Le 13 septembre, l’ARPP (Autorité de régulation professionnelle de la publicité) a publié un rapport sur le marketing d’influence, c'est-à-dire, la publicité diffusée ...
17 septembre 2021 - 11:16
Culture
Image
Parking dédié au covoiturage à Méteren, dans le nord de la France
Blablacar : attention à cette arnaque au paiement de plus en plus répandue
Sur la plateforme de covoiturage, les faux profils de jeunes femmes se multiplient pour proposer des trajets à des prix défiant toute concurrence. Mais derrière, se tr...
28 février 2022 - 11:06
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.