Ce sont tous des malades  !

Auteur(s)
Xavier Azalbert, France-Soir
Publié le 06 décembre 2023 - 16:30
Image
vax cov
Crédits
DR
De pestiférés à criminels par la pensée. Plus de choix. La police politique veille comme en témoigne cette récente campagne de communication de l'Assurance maladie.
DR

EDITO - Ne vous y trompez pas. Elle a beau être constituée des mêmes mots, cette formule, en titre, n'est pas la reprise de celle que bon nombre de Français utilisent à l'endroit des membres de l'exécutif, pour fustiger ce qu'ils pensent être la pathologie mentale dont le président de la République et ses ministres souffrentCette formule est lancée chaque fois qu'ils apprennent avec effarement les nouvelles mesures délirantes prises la plupart du temps par ces messieurs et dames qui nous gouvernent.

Les personnes dont je veux faire état via cette formule, ce sont les citoyens, français ou étrangers, qui sont ou ont été porteurs du virus du sida, ou qui ont refusé l'injection expérimentale à laquelle les autorités sanitaires ont accordé l'appellation de vaccin contre le virus du Covid.

Dès lors, n'en déplaise à Charles Gave, me reprochant de revenir un peu trop souvent sur le sujet du Covid et du vaccin, mais j'aimerais savoir quelle raison pertinente auraient à m'opposer ceux qui, le 1er juillet dernier, ont donné pour thème au 42e anniversaire de la découverte du virus du sida par le professeur Montagnier, la lutte contre les discriminations dont sont victimes les citoyens porteurs du virus du sida. Alors que parmi ces personnes, figurent nombre de personnalités et anonymes, soignants ou non, experts, journalistes, influenceurs et politiciens qui se sont réjouis des discriminations dont ont été victimes les citoyens qui ont refusé l'injection expérimentale dénommée vaccincontre le virus du Covid.

Quelle raison à cela ? Donnez-m'en n’en serait-ce qu'une !

En effet, c'est bel et bien comme des pestiférés” que les citoyens qui ont refusé cette injection (en cela comparables aux premières victimes du virus du sida) – parfois létale – ont été traités, eux non pas uniquement à l'embauche, pour un logement, etc., mais par tout l'appareil d'État, les médias et tous les belliqueux bonimenteurs qui y sévissent. Les plus virulents ont même demandé à ce que ces citoyens soient traités comme des criminels, des assassins, des terroristes. Le président de la République s'est d’ailleurs vanté « d'avoir très envie d'emmerder les non-vaccinés »Et un porte-parole du gouvernement, devenu ministre de l'Education nationale, s'est régalé à relayer ce propos et enfoncer le clou...

Je ne vois pas que des porteurs du virus du sida aient été interdits d'accès au restaurant, au bar, au ski, à la patinoire, au cinéma, au théâtre... ni suspendus de leurs fonctions... ni de soinsAlors quà l'inverse, les personnes non-vaccinées ont bel et bien été victimes de ces discriminations. Cela de manière autant inconstitutionnelle qu’injustifiée. Et ceci, qui plus est, délibérément. Délibérément injustifiée, oui, parce que, Jean-François Delfraissy, conseilleuren chef du gouvernement en a fait l'aveu public : c'est en pleine et entière connaissance du fait que le vaccins'avérait totalement inefficace pour lutter contre la contamination, que le gouvernement a pris la décision d'infliger ces discriminations odieuses aux personnes non-vaccinées.

En outre, il en résulte que, concernant le virus du Covid, les personnes non vaccinées ne présentent guère de risque pour autrui (personnes vaccinées ou pas) alors quà l'inverse, les personnes porteuses du virus du sida représentent un danger bien plus mortel pour toute personne avec laquelle elles ont un rapport sexuel non protégé.

Et c'est d'ailleurs pour cela qu’une personne qui se sait porteuse du virus du sida commet un crime d’empoisonnement en ayant un rapport sexuel non protégé.

À l'inverse, le Docteur (?) Michel Cymes l'a dit (et c'est forcément parole d’évangile !), le virus du Covid n'est pas sexuellement transmissible. Ouf !

Un baiser langoureux, en revanche, le transmet presque immanquablement (toujours d'après l'ex-fiancé télévisé d'Adriana Karembeu).

Donc je ne serai pas mauvaise langue (!), pas plus que je ne ferai dans ladivision pour mieux régner mais je terminerai cet édito par un peu d'humour.

Woody Allen a dit un jour avec son humour caractéristique (bien trempé lui aussi) : La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible.

 

À LIRE AUSSI

Image
Assange Macron Villani édito
Une récupération Assange unique et à sens interdit !
EDITO - La tentation serait-elle grande pour les politiciens, et plus particulièrement l’un d’eux, de tenter de se refaire en accordant l'asile politique à l'ennemi pu...
05 décembre 2023 - 18:05
Opinions
Image
Kissinger Klaus Shwab
“Vous avez le bonjour d'Alfred  !”
EDITO - Tels auraient pu être les derniers mots d'Henry Kissinger, mort le 29 novembre 2023 à un peu plus de cent ans. En tout cas, moi, à sa place, c'est ce que j'au...
04 décembre 2023 - 16:15
Opinions
Image
Wikipedia Edito Xavier
“Je n'ai plus confiance”
EDITO - Ce n'est pas moi qui le dis. C'est Larry Sanger. Et en quoi n'a-t-il plus confiance ? En Wikipedia, le site aux “X” milliards de vues (mieux encore que Twitte...
29 novembre 2023 - 13:41
Opinions

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.