Promo mea culpa

Auteur(s)
Xavier Azalbert, France-Soir
Publié le 30 octobre 2023 - 17:57
Image
Delfraissy
Crédits
F. Froger / Z9 pour France-Soir
Jean-François Delfraissy : parmi les premiers rats à quitter le navire...
F. Froger / Z9 pour France-Soir

EDITO - Jean-François Delfraissy est en promotion.

Attention ! Je ne veux pas dire par là que c'est un scientifique au rabais. Non, depuis quelques jours, l'ex-président du Conseil scientifique fait la promotion de son tout dernier livre, un ouvrage dont bien évidemment je ne vous donne pas le titre, France-Soir ayant pour politique de ne jamais relayer des contenus écrits dont l'authenticité n'est pas incontestable, article premier de la Charte de Munich oblige.

Oui, le Sieur Delfraissy court sur tous plateaux de télévision et de radio mainstream (il sera sans doute bientôt également en dédicace dans les centres de vaccination : on vous tiendra au courant), et écoutez plutôt ce qu’il a dit le mardi 24 octobre 2023, sur Télématin (France 2).

"Nous nous sommes trompés initialement sur les vaccins, en disant qu'ils protégeaient contre la transmission : ils protègent mal contre la transmission."

Mince !

Mais attendez, ce n'est pas tout.

Après ce surprenant aveu (et après nous avoir servi une soupe à la toxicité qu'il tente ici, de manière éhontée, de faire croire inconnue de lui à l'époque), Jean-François Delfraissy opère à nouveau dans la fausse vérité ou le vrai mensonge :

Inversement, on ne s'est pas trompé PEUT-ÊTRE sur l'essentiel, c'est-à-dire qu'ils (les vaccins) protègent de façon puissante et soutenue contre les formes graves.

L'auteur de la vidéo a pris le temps d’indiquer au début de celle-ci :

Jean-François Delfraissy fait tout pour minimiser sa responsabilité dans la cohorte de mesures restrictives qui ont été prises durant la crise Covid.

Et elle est suivie de cette autre mention : Les rats quittent le navire (1).

Très sincèrement, on ne peut pas totalement lui donner tort.

En effet, voici ce qu'il a ajouté, M. Delfraissy, après ce mea culpa un tantinet tardif :

"La décision a toujours été politique. Les experts ont conseillé, entre guillemets, éclairé, souvent d'ailleurs dans un climat d'incertitude(…). J'ai beaucoup de regrets, ainsi que le Conseil scientifique, bien sûr. Est-ce qu'on a tout fait bien ? La réponse est non. On a essayé de faire au mieux avec une certaine humilité, avec beaucoup d'incertitudes. Est-ce qu'en juin 2020, nous n’aurions pas dû, dans les Ehpad, faire attention à ne pas privilégier la santé au nom de l'humanité ? Probablement si. Aussi.”

Et Jean-François Delfraissy finit cette interview sur la crise Covid en déclarant ceci : L'immense majorité des Français a envie d'oublier.

L'auteur de la vidéo, lui, a ajouté ce commentaire en guise d'avertissement : « Non Jean-François : on n'oubliera pas. Jamais. »

M. Delfraissy, si en tant que médecin, vous n’avez pas le devoir de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour éclairer non seulement le consentement des Français, mais aussi leur droit de savoir, soyez certain qu’à France-Soir, nous respecterons quoiqu’il nous en coute ce devoir. Le droit à l’oubli n’est pas absolu et ne vous absout pas de vos responsabilités.

(1) Et c'est d'ailleurs pourquoi, en bon rat qui quitte le navire, il s'est essayé à imiter à lui tout seul les Frères ennemis (2), un duo d'humoristes français des années 1960-1970 qui s'était spécialisé dans le jeu de mots axé sur l'antinomie des termes.

À la question que lui a posée la journaliste de savoir s'il n'y avait pas eu assez de transparence, le Sieur Delfraissy a répondu goguenard :Il n'y a jamais assez de transparence : c'est bien clair”...

Désolé MDelfraissy, mais je préfère les originaux à une pâle copie. Et puisque je n'ai rien à ajouter, je laisse Raymond Devos développer cela avec la magnificence qui le caractérise.

 

À LIRE AUSSI

Image
Musk Rudy
#RudyKissMyAss contre #NoTwitterDay
EDITO - Ou une illustration de la passe d’armes entre Elon Musk et Thierry Breton, commissaire européen qui régit le Digital Service Act. Le défi a été lancé : p...
27 octobre 2023 - 22:49
Opinions
Image
Chute !
Chut(e) !
EDITO - Quand bien même (comme Manuel X., un ex-Premier ministre français qui a ensuite brigué la mairie de Barcelone, et qui depuis a divorcé) je venais à déclar...
27 octobre 2023 - 17:45
Opinions
Image
Douguine
Démocratie libérale et/ou totalitarisme  ?
EDITO - La perception de la démocratie, dans ses limites et sa portée, que nous donne Alexandre Douguine est très intéressante.  Douguine est un philosophe et gé...
26 octobre 2023 - 14:00
Opinions

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.