France Connect : en marche vers le crédit social à la chinoise ?

France Connect : en marche vers le crédit social à la chinoise ?

Publié le 19/01/2022 à 18:13
FranceSoir
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Caroline Porteu, pour FranceSoir
-A +A

TRIBUNE - En Marche nous a déjà imposé le pass vaccinal, ils veulent maintenant nous imposer le pass social, très inspiré par le crédit social à la chinoise... 

Personne n’y croyait, c’était une vue « complotiste » car nous sommes en démocratie... Eh bien détrompez-vous : c’est en train de se faire et c’est quasiment déjà fait.

En juillet 2014, l’UE édite un nouveau règlement concernant « l’identification électronique et les services de confiance au sein du marché intérieur » (1)

On trouve dans ce nouveau règlement des choses assez surprenantes comme la disparition totale d’un certain nombre de spécificités nationales abolissant les frontières des pays membres .

À titre d’exemple le paragraphe 30 de la présentation et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres :

[30] Il convient que les États membres désignent un ou des organes de contrôle chargés d’exécuter les activités de contrôle en application du présent règlement. Les États membres devraient également pouvoir décider, d’un commun accord avec un autre État membre, de désigner un organe de contrôle sur le territoire de cet autre État membre.

Comment arriver à faire accepter au public cette identification numérique sur tous les sujets, imposée par l’Europe... Le moyen s’est appelé : France Cconnect.

France Connect : une identité numérique totale qui regroupera de nombreux services publics et privés

France Connect gère aujourd’hui 900 services et devrait en gérer 1300 à la fin de l’année 2022 avec environ 30 millions d’utilisateurs.

Les premiers services mis en place sont décrits ici :

Mais, très rapidement, d’autres accès impliquant même une obligation d’utilisation comme le pass vaccinal s’y sont ajoutés :

 

 

L’identité postale numérique qui permet d’avoir accès aux courriers expédiés, ou reçus… en recommandé, en suivi, sont déjà là avec la poste numérique.

Les données sanitaires avec en particulier le dossier médical partagé, sur lequel vous devez donner votre accord dans les 3 ou 4 semaines qui viennent sont déjà en place. Et pour ceux qui n’auront pas répondu à une question qui ne sera pas forcément posée officiellement, qui ne dit mot consent donc leur dossier médical partagé sera automatiquement créé.

Le contrôle de vos données informatiques, de vos ordinateurs, s’est quasiment mis en place avec ALICEM.

Pour répondre à ce besoin, le ministère de l’Intérieur et l’ANTS ont développé et testé en 2019 et 2020 une première application prototype, dite Alicem. Elle a permis de préciser le cadre juridique de l’identification électronique, sous le contrôle de la CNIL et du Conseil d’Etat, d’expérimenter des parcours utilisateurs et de nourrir les consultations publiques organisées par l’Assemblée nationale et le Conseil National du Numérique.

La carte d’identité numérique n’est pas encore imposée, mais ne devrait pas tarder à l’être :

Les données fiscales sont déjà accessibles par l’utilisation France Connect

Les données financières sont prévues pour très bientôt... Ce qui est d’ailleurs assez logique étant donné que France Connect concerne également votre téléphone, avec des applications désormais obligatoires pour pouvoir consulter ses comptes en banque ou donner une autorisation de paiement de carte bancaire...

Pôle Emploi, donc tout ce qui concerne le chômage, vient d’être ajouté.

Les pétitions ou avis politiques ?

Avec un bouton qui permettrait aussi d’identifier les soutiens de pétition ! Ce qui se nomme tout simplement le contrôle absolu sur toute divergence politique et est assez contraire à nos principes démocratiques.

 

Bientôt les caisses de retraite avec pour l’instant celle du régime agricole ; MSA qui gère santé, famille, retraite des exploitants et salariés agricoles.

L’utilisation de votre portable avec l’application Mobile connect et moi

En conclusion, désormais, une seule application dénommée France Connect donnera accès à tous les services évoqués, y compris pour contrôler vos habitudes, vos comportements, vos opinions politiques, vos contacts et vos amis. Ces identités numériques regroupées seront également complétées par des logiciels de reconnaissance faciale - voir ce que font les sociétés Gemalto et Idemia.

Entre le Canada qui veut supprimer les allocations chômage aux non-vaccinés, l’Allemagne dont les services de police ont utilisé l’application sanitaire de pass vaccinal, l’Australie qui parle de suspendre les retraites des non-vaccinés, je pense qu’il n’y a pas beaucoup de doutes à avoir sur les objectifs et encore moins sur la rapidité avec laquelle tout cela est mis en place.

Une solution existe pour l’instant : ne pas utiliser France Connect et refuser le dossier médical partagé.

Sources :
https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/HTML/?uri=CELEX:32014R0910&from=frhttps://www.economie.gouv.fr/particuliers/franceconnect#
https://attestation-vaccin.ameli.fr/
https://www.numerama.com/politique/699471-franceconnect-ce-quil-faut-savoir-sur-cette-evolution-de-franceconnect.html
https://www.dmp.fr/
https://www.numerique.gouv.fr/publications/tech-gouv-strategie-et-feuille-de-route-2019-2021/
https://www.numerique.gouv.fr/uploads/Plaquette_TechGouv_mi2021.PDF
https://www.numerique.gouv.fr/publications/tech-gouv-strategie-et-feuille-de-route-2019-2021/ (version actualisée)

Alicem : https://www.interieur.gouv.fr/actualites/actu-du-ministere/alicem-premiere-solution-didentite-numerique-regalienne-securisee
QR Code  France Connect : https://france-identite.gouv.fr/
Pôle emploi : https://www.pole-emploi.fr/candidat/vos-services-en-ligne/utilisez-franceconnect-pour-vous.html
https://www.mobileconnectetmoi.fr/
 

Voir aussi
Tests Covid: les Hôpitaux de Paris victimes d'un vol massif de données de santé

Auteur(s): Caroline Porteu, pour FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




French Connection ?

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir