The Westminster declaration

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 18 octobre 2023 - 08:00
Image
the westminster declaration
Crédits
France-Soir
La déclaration de Westminster et ses signataires.
France-Soir

DECLARATION POUR LA TRANSPARENCE ET LE DROIT A L'INFORMATION - Près de 140 journalistes, artistes, auteurs, activistes, spécialistes en technologie et académiciens à travers le monde ont signé la Déclaration de Westminster visant à lutter contre la censure de l’information. Publiée ce 18 octobre 2023, cette déclaration est relayée par plusieurs médias internationaux dont Die Welt, The Telegraph, The New York Post, The Times UKLa Verità ainsi que France-Soir. Parmi les signataires figurent les psychologues Steven Pinker de l'Université Harvard et Jordan B. Peterson, le fondateur de Wikileaks Julian Assange, les cinéastes Tim Robbins et Oliver Stone, l'historien Niall Ferguson, le lanceur d'alerte Edward Snowden et le journaliste (et directeur de la rédaction de France-Soir) Xavier Azalbert. Ils rappellent que "nous avons des désaccords politiques et idéologiques fondamentaux. Cependant, ce n’est qu’en nous unissant que nous parviendrons à faire disparaître la censure qui envahit nos vies, dans le but de pouvoir conserver notre capacité de débattre ouvertement, et nous défier les uns les autres. C'est dans cet esprit de différence et de débat que nous signons la Déclaration de Westminster." 

 

La Déclaration de Westminster

  1. Ce manifeste a été rédigé par des journalistes, artistes, auteurs, activistes, spécialistes en technologie et académiciens pour mettre en garde contre la censure internationale croissante qui menace d’éroder des normes démocratiques centenaires.

  1. De gauche, de droite et du centre, nous sommes unis par notre engagement en faveur des droits universels de l'homme et de la liberté d'expression, et nous sommes tous profondément inquiets des tentatives visant à désigner une parole protégée comme de la "désinformation", de la "mésinformation" ou encore d'autres termes mal définis.

  1. L’usage abusif de ces termes a mené à exercer la censure sur des citoyens ordinaires, des journalistes et des dissidents dans le monde entier.

  1. Une telle ingérence dans le droit à la liberté d’expression rend toute discussion sur les questions essentielles d’intêret public impossible, et porte atteinte aux principes fondamentaux de la démocratie représentative.

  1. Partout dans le monde, les dirigeants gouvernementaux, les sociétés de réseaux sociaux, les universités et les ONG s’emploient de plus en plus à surveiller les citoyens et à les priver de leur voix. Ces actions coordonnées à grande échelle sont parfois dénommées le "complexe industriel de la censure".

  1. Ce complexe industriel de la censure manœuvre souvent au moyen de politiques gouvernementales directes. Les autorités indiennes (1) et turques (2) se sont emparées du pouvoir pour supprimer des contenus politiques des réseaux sociaux. Le corps législatif allemand (3) et la Cour suprême du Brésil (4) criminalisent le discours politique. Dans d'autres pays, des mesures telles que le projet de loi irlandais (5) sur le "discours de haine", le projet de loi écossais (6) sur les "crimes haineux", le projet de loi britannique sur la sécurité en ligne (7) et le projet de loi australien sur la "mésinformation" (8) menacent de restreindre sévèrement le droit à s’exprimer et tentent ainsi de créer un effet dissuasif.

  1. Mais le complexe industriel de la censure opère selon des méthodes plus subtiles, faisant appel à des pratiques telles que le filtrage de visibilité, l’étiquetage et la manipulation des résultats des moteurs de recherche. En boycottant et en signalant, les censeurs des réseaux sociaux ont déjà réduit au silence des opinions légitimes sur des sujets d’importance nationale et géopolitique. Et ce, avec le soutien d'experts en désinformation et de vérificateurs de faits des grands médias, ces derniers ayant abandonné toute valeur journalistique du débat et de l'enquête intellectuelle.

  1. Tout comme les fichiers Twitter (#Twitter Files) l'ont révélé, les entreprises technologiques procèdent souvent à une "modération de contenu" liée à la censure en coordination avec les agences gouvernementales et la société civile. Bientôt, le règlement européen sur les services numériques (DSA) rendra officielle cette relation en donnant les données des plateformes à des "chercheurs agréés" issus d'ONG et du monde universitaire, reléguant nos droits à la parole à la discrétion de ces entités non élues et non responsables.

  1. Certains hommes politiques et ONG (9) visent même à cibler les applications de messagerie cryptées de bout en bout comme WhatsApp, Signal et Telegram (10). Si le cryptage de bout en bout disparaît, il n'y aura plus aucune possibilité de véritables conversations privées dans la sphère numérique.

  1. Bien que la désinformation étrangère entre États soit un réel problème, les agences conçues pour lutter contre ces menaces, telle que la Cybersecurity and Infrastructure Security Agency (CISA) aux États-Unis, sont de plus en plus orientées vers l'intérieur contre le public. Sous prétexte de prévenir les dommages et de protéger la vérité, la parole est traitée comme une activité autorisée plutôt que comme un droit inaliénable.

  1. Nous sommes conscients que les mots peuvent parfois être offensants, mais nous rejetons l’idée selon laquelle les sentiments d'incompréhension et l’inconfort, même graves, justifient la censure. Le discours ouvert est le pilier central d’une société libre et est essentiel pour tenir les gouvernements pour responsables, pour maintenir l'autonomie des groupes vulnérables et réduire le risque de tyrannie.

  1. La protection de la parole ne concerne pas uniquement les points de vue avec lesquels nous sommes d’accord ; nous devons protéger avec vigueur les opinions auxquelles nous nous opposons le plus fermement. Ce n’est que sur la place publique que ces opinions peuvent être entendues et véritablement contestées.

  1. Qui plus est, à maintes reprises, des opinions et des idées impopulaires finissent par devenir des idées reçues. En qualifiant certaines positions politiques ou scientifiques de "désinformation", nos sociétés risquent de s'enliser dans de faux paradigmes qui priveraient l'humanité de connaissances durement acquises et anéantiraient la possibilité d'acquérir de nouvelles connaissances. La liberté d'expression est notre meilleure défense contre la désinformation.

  1. L’attaque contre la parole n’est pas seulement une question de règles et de réglementations déformées : c’est la crise de l’humanité elle-même. Chaque campagne pour l’égalité et la justice dans l’histoire s’est fondée sur un forum ouvert pour exprimer la dissidence. Dans d’innombrables exemples, comme l’abolition de l’esclavage et le mouvement pour les droits civiques notamment, le progrès social a dépendu de la liberté d’expression.

  1. Nous ne voulons pas que nos enfants grandissent dans un monde où ils vivraient dans la peur d’exprimer leur pensée. Nous voulons qu’ils grandissent dans un monde où leurs idées puissent être exprimées, explorées et débattues ouvertement - un monde que les fondateurs de nos démocraties envisageaient lorsqu’ils ont inscrit la liberté d’expression dans nos lois et nos constitutions.

  1. Le premier amendement des États-Unis est un exemple solide de la manière dont le droit à la liberté d’expression, de presse et de conscience peut être fermement protégé par la loi. Il n’est pas nécessaire d’être d’accord avec les États-Unis sur chaque question pour reconnaître qu’il s’agit d’une "liberté première" vitale dont découlent toutes les autres libertés. Ce n’est que grâce à la liberté d’expression que nous pouvons dénoncer les violations de nos droits et lutter pour de nouvelles libertés.

  1. Il existe également une protection internationale claire et solide de la liberté d’expression. La Déclaration universelle des droits de l'homme (11) a été rédigée en 1948 en réponse aux atrocités commises pendant la Seconde Guerre mondiale. L'article 19 de la DUDH énonce : "Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit."

  1. Comme indiqué clairement dans l’article 19, le corollaire du droit à la liberté d’expression est le droit à l’information. Dans une démocratie, personne n’a le monopole de ce qui est considéré comme la vérité. La vérité doit plutôt être découverte à travers le dialogue et le débat - et nous ne pouvons pas découvrir la vérité sans admettre la possibilité d’erreurs.

  1. La censure au nom de la "protection de la démocratie" inverse ce qui devrait être un système de représentation ascendant en un système de contrôle idéologique descendant. Cette censure est finalement contre-productive : elle sème la méfiance, encourage la radicalisation et le processus démocratique perd sa légitimité.

  1. Au cours de l’histoire de l’humanité, les attaques contre la liberté d’expression ont été précurseurs d'attaques contre toutes les autres libertés. Les régimes qui ont érodé la liberté d’expression ont toujours inévitablement affaibli et endommagé d’autres structures démocratiques fondamentales. De la même manière, les élites qui poussent aujourd’hui à la censure sapent également la démocratie. Ce qui a changé cependant, ce sont les outils technologiques et à grande échelle grâce auxquels la censure peut être mise en œuvre.

  1. Nous pensons que la liberté d’expression est essentielle pour garantir notre protection contre les abus de pouvoir de l’État, abus qui ont historiquement constitué une menace bien plus grande que les paroles d’individus isolés ou même de groupes organisés. Dans l’intérêt du bien-être et de l’épanouissement de l’humanité, nous lançons les trois appels à l’action suivants :
    1. Nous faisons appel aux gouvernements et aux organisations internationales à assumer leurs responsabilités envers les peuples et à respecter l’article 19 de la DUDH ;
    2. Nous appelons les entreprises technologiques à s’engager à protéger la place publique numérique comme l’indique l’article 19 de la DUDH, et à s'abstenir de toute censure politique, de censurer des voix dissidentes et l’opinion politique ;
    3. Enfin, nous faisons appel au grand public pour nous rejoindre dans la lutte pour préserver les droits démocratiques des citoyens. Les changements législatifs ne suffisent pas. Nous devons également créer dès le départ un climat de liberté d’expression en rejetant le climat d’intolérance qui encourage l’autocensure, et qui crée des conflits personnels inutiles pour beaucoup. Au lieu de la peur et du dogmatisme, nous devons adopter l’enquête et le débat.

  1. Nous défendons votre droit de poser des questions. Des débats passionnés, même ceux qui peuvent causer de la détresse, valent bien mieux que pas de débat du tout

  1. La censure nous prive de la richesse de la vie elle-même. La liberté d'expression est le fondement de la création d'une vie pleine de sens et d'une humanité épanouie, à travers l'art, la poésie, le théâtre, l'histoire, la philosophie, la chanson et bien plus encore.

  1. Cette déclaration est le résultat d’une première réunion de défenseurs de la liberté d’expression du monde entier, réunis à Westminster, Londres, à la fin du mois de juin 2023. En tant que signataires de cette déclaration, nous avons des désaccords politiques et idéologiques fondamentaux. Cependant, ce n’est qu’en nous unissant que nous parviendrons à faire disparaître la censure qui envahit nos vies, dans le but de pouvoir conserver notre capacité de débattre ouvertement, et à nous défier les uns les autres. C'est dans cet esprit de différence et de débat que nous signons la Déclaration de Westminster.

 

Les signataires de la Déclaration de Westminster

1.           Jonathan Haidt, Social Psychologist, NYU, US

2.           John McWhorter, Linguist, Columbia, author, US

3.           Steven Pinker, Psychologist, Harvard, US

4.           Julian Assange, Editor, Founder of Wikileaks, Australia

5.           Tim Robbins, Actor, Filmmaker, US

6.           Nadine Strossen, Professor of Law, NYLS, US

7.           Glenn Loury, Economist, USA

8.           Richard Dawkins, Biologist, UK

9.           Matt Taibbi, Journalist, US

10.         John Cleese, Comedian, Acrobat, UK

11.         Slavoj Žižek, Philosopher, Author, Slovenia

12.         Jeffrey Sachs, Columbia University, US

13.         Oliver Stone, Filmmaker, US

14.         Edward Snowden, Whistleblower, US

15.         Michael Shellenberger, Public, US

16.         Greg Lukianoff, President and CEO Foundation for Individual Rights and Expression, USA

17.         Stella Assange, Campaigner, UK

18.         Glenn Greenwald, Journalist, US

19.         Claire Fox, Founder of the Academy of Ideas, UK

20.         Dr. Jordan B. Peterson, Psychologist, Author, Canada

21.         Bari Weiss, Journalist, USA

22.         Peter Hitchens, Author, Journalist, UK

23.         Niall Ferguson, Historian, Stanford, UK

24.         Matt Ridley, Journalist, Author, UK

25.         Melissa Chen, Journalist, Spectator, Singapore/US

26.         Yanis Varoufakis, Economist, Greece

27.         Peter Boghossian, Philosopher, Founding Faculty Fellow, University of Austin, US

28.         Michael Shermer, Science Writer, US

29.         Alan Sokal, Professor of Mathematics, UCL, UK

30.         Sunetra Gupta, Professor of Theoretical Epidemiology, Oxford, UK

31.         Jay Bhattacharya, Professor, Stanford, US

32.         Martin Kulldorf, Professor of Medicine (on leave), Harvard, US

33.         Aaron Kheiriaty, Psychiatrist, Author, USA

34.         Chris Hedges, Journalist, Author, USA

35.         Lee Fang, Independent Journalist, US

36.         Alex Gutentag, Journalist, US

37.         Iain McGilchrist, Psychiatrist, Philosopher, UK

38.         Ayaan Hirsi Ali, Human Rights Activist, Author, Netherlands

39.         Konstantin Kisin, Author, UK

40.         Leighton Woodhouse, Public, US

41.         Andrew Lowenthal, liber-net, Australia

42.         Aaron Mate, Journalist, USA

43.         Izabella Kaminska, Journalist, The Blind Spot, UK

44.         Nina Power, Writer, UK

45.         Kmele Foster, Journalist, Media Entrepreneur, USA

46.         Toby Young, Journalist, Free Speech Union, UK

47.         Winston Marshall, Journalist, The Spectator, UK

48.         Jacob Siegel, Tablet, US/Israel

49.         Ulrike Guerot, Founder of European Democracy Lab, Germany

50.         Heather E. Heying, Evolutionary Biologist, USA

51.         Bret Weinstein, Evolutionary Biologist, USA

52.         Martina Pastorelli, Independent Journalist, Italy 

53.         Leandro Narloch, Independent Journalist, Brazil

54.         Ana Henkel, Independent Journalist, Brazil

55.         Mia Ashton, Journalist, Canada

56.         Micha Narberhaus, The Protopia Lab, Spain/Germany

57.         Alex Sheridan, Free Speech Ireland

58.         Ben Scallan, Gript Media, Ireland            

59.         Thomas Fazi, Independent Journalist, Italy

60.         Jean F. Queralt, Technologist, Founder @ The IO Foundation, Malaysia/Spain

61.         Phil Shaw, Campaigner, Operation People, New Zealand

62.         Jeremy Hildreth, Independent, UK

63.         Craig Snider, Independent, US

64.         Eve Kay, TV Producer, UK

65.         Helen Joyce, Journalist, UK

66.         Dietrich Brüggemann, Filmmaker, Germany

67.         Adam B. Coleman, Founder of Wrong Speak Publishing, US

68.         Helen Pluckrose, Author, US

69.         Michael Nayna, Filmmaker, Australia

70.         Paul Rossi, Educator, Vertex Partnership Academics, US

71.         Juan Carlos Girauta, Politician, Spain

72.         Andrew Neish, KC, UK

73.         Steven Berkoff, Actor, Playright, UK

74.         Patrick Hughes, Artist, UK

75.         Adam Creighton, Journalist, Australia

76.         Julia Hartley-Brewer, Journalist, UK

77.         Robert Cibis, Filmmaker, Germany

78.         Piers Robinson, Organization for Propaganda Studies, UK

79.         Dirk Pohlmann, Journalist, Germany

80.         Mathias Bröckers, Author, Journalist, Germany

81.         Kira Phillips, Documentary Filmmaker, UK

82.         Diane Atkinson, Historian, Biographer, UK

83.         Eric Kaufmann, Professor of Politics, Birkbeck, University of London, Canada

84.         Laura Dodsworth, Journalist and Author, UK

85.         Nellie Bowles, Journalist, USA

86.         Andrew Tettenborn, Professor of Law, Swansea University,  UK

87.         Julius Grower, Fellow, St. Hugh’s College, UK

88.         Nick Dixon, Comedian, UK

89.         Dominic Frisby, Comedian, UK

90.         James Orr, Professor, University of Cambridge, UK

91.         Andrew Roberts, Historian, UK

92.         Robert Tombs, Historian, UK

93.         Ben Schwarz, Journalist, USA

94.         Xavier Azalbert, Investigative scientific journalist, France

95.         Doug Stokes, International Relations Professor, University of Exeter, UK

96.         James Allan, Professor of Law, University of Queensland, UK

97.         David McGrogan, Professor of Law, Northumbria University, UK

98.         Jacob Mchangama, Author, Denmark

99.         Nigel Biggar, Chairman, Free Speech Union, UK

100.       David Goodhart, Journalist, Author, UK

101.       Catherine Austin Fitts, The Solari Report, Netherlands

102.       Matt Goodwin, Politics Professor, University of Kent, UK

103.       Catherine Liu, Cultural theorist, Author, USA

104.       Stefan Millius, Journalist, Switzerland

105.       Philip Hamburger, Professor of Law, Columbia, USA

106.       Rueben Kirkham, Co-Director, Free Speech Union of Australia, Australia

107.       Jeffrey Tucker, Author, USA

108.       Sarah Gon, Director, Free Speech Union, South Africa

109.       Dara Macdonald, Co-Director, Free Speech Union, Australia

110.       Jonathan Ayling, Chief Executive, Free Speech Union, New Zealand

111.       David Zweig, Journalist, Author, USA

112.       Juan Soto Ivars, Author, Spain

113.       Colin Wright, Evolutionary Biologist, USA

114.       Gad Saad, Professor, Evolutionary Behavioral Scientist, Author, Canada

115.       Robert W. Malone, MD, MS, USA

116.       Jill Glasspool-Malone, PhD., USA

117.       Jordi Pigem, Philosopher, Author, Spain

118.       Holly Lawford-Smith, Associate Professor in Political Philosophy, University of Melbourne, Australia

119.       Michele Santoro, Journalist, TV host, Presenter, Italy

120.       Dr. James Smith, Podcaster, Literature Scholar, RHUL, UK

121.       Francis Foster, Comedian, UK

122.       Coleman Hughes, Writer, Podcaster, USA

123.       Marco Bassani, Political Theorist, Historian, Milan University, Italy

124.       Isabella Loiodice, Professor of Comparative Public Law, University of Bari, Italy

125.       Luca Ricolfi, Professor, Sociologist, Turin University, Italy

126.       Marcello Foa, Journalist, Former President of Rai, Italy

127.       Andrea Zhok, Philosopher, University of Milan, Italy

128.       Paolo Cesaretti, Professor of Byzantine Civilization, University of Bergamo, Italy

129.       Alberto Contri, Mass Media Expert, Italy

130.       Carlo Lottieri, Philosopher, University of Verona, Italy

131.       Alessandro Di Battista, Political activist, Writer, Italy

132.       Paola Mastrocola, Writer, Italy

133.       Carlo Freccero, Television Author, Media expert, Italy

134.       Giorgio Bianchi, Independent Journalist, Italy

135.       Nello Preterossi, Professor, University of Salerno, Scientific Director of the Italian Institute for Philosophical Studies, Italy

136.       Efrat Fenigson, Journalist, Podcaster, Israel

137.       Eli Vieira, Journalist, Genetic Biologist, Brazil

Les liens vers les sources de la déclaration et la liste des signatures incluant les titres de poste sont tirés du document original .

 


ndlr : "discours protégé" (en anglais, "protected speech") est un terme juridique utilisé principalement dans le contexte de la loi américaine sur la liberté d'expression. Il fait référence à la parole ou à l'expression qui est protégée contre la censure ou les sanctions gouvernementales. Dans le cadre du premier amendement de la Constitution des États-Unis, la liberté d'expression est protégée, ce qui signifie que le gouvernement ne peut pas sanctionner ou censurer une personne pour avoir exprimé une opinion, sauf dans des circonstances très spécifiques. Dans le contexte de la Déclaration de Westminster, l'utilisation du terme "discours protégé" suggère une inquiétude concernant la façon dont certains discours, qui devraient normalement être protégés, sont étiquetés ou considérés comme de la désinformation.
 
(1) Pahwa, Nitish. 'Twitter Blocked a Country.' Slate Magazine, 1 Apr. 2023,
(2) Stein, Perry. 'Twitter Says It Will Restrict Access to Some Tweets before Turkey's Election.' The Washington Post, 15 May 2023,
(3) Hänel, Lisa. 'Germany criminalizes denying war crimes, genocide.' Deutsche Welle, 25 Nov. 2022,
(4) Savarese, Mauricio, and Joshua Goodman. 'Crusading Judge Tests Boundaries of Free Speech in Brazil.' AP News, 26 Jan. 2023
(5) Nanu, Maighna. 'Irish People Could Be Jailed for “Hate Speech”, Critics of Proposed Law Warn.' The Telegraph, 17 June 2023,
(6) The Economist Newspaper. (n.d.). Scotland’s new hate crime act will have a chilling effect on free speech. The Economist.
(7) Lomas, Natasha. 'Security Researchers Latest to Blast UK's Online Safety Bill as Encryption Risk.' TechCrunch, 5 July 2023,

(8) Al-Nashar, Nabil. 'Millions of Dollars in Fines to Punish Online Misinformation under New Draft Bill.' ABC News, 25 June 2023,  
(9) 'Cryptochat.' Meedan, . Accessed 8 July 2023. 
(10) Lomas, Natasha.'Security Researchers Latest to Blast UK's Online Safety Bill as Encryption Risk.' TechCrunch, 5 July 2023,
(11) United Nations General Assembly. The Universal Declaration of Human Rights (UDHR). New York: United Nations General Assembly, 1948.

 
 

À LIRE AUSSI

Image
Censorship
Complexe industriel de la censure : petit guide éclairé de lutte contre la vraie désinformation
DÉFENSE DE L'INFORMATION - Andrew Lowenthal est essayiste, chercheur et producteur indépendant spécialisé dans le thème de "l'autoritarisme numérique". Il est aussi co...
27 avril 2023 - 16:30
Société
Image
Andrew Lowenthal
Confidences d’un initié sur le "complexe industriel de la censure", un business de plusieurs centaines de millions de dollars
DEBRIEFING - Andrew Lowenthal est essayiste, chercheur affilié à l'Institute for Network Cultures de l'université d'Amsterdam et producteur indépendant. Il se consacre...
28 avril 2023 - 12:15
Vidéos
Image
Breton
Règlement sur les services numériques (DSA) : une tentative européenne d’imposer l’autocensure aux réseaux sociaux
LIBERTÉ D'EXPRESSION - Ce vendredi 25 août, le règlement sur les services numériques (DSA) entre officiellement en vigueur. La loi Avia, pourtant censurée par le Conse...
23 août 2023 - 16:30
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Draghi
Mario Draghi, enfant prodige de Goldman Sachs et Bretton Woods, de l’ombre grecque à l’échec italien
PORTRAIT CRACHE - Professeur d'économie, banquier : Mario Draghi, c'est l'histoire d'un homme qui a troqué les bancs de la fac pour les couloirs de la finance mondiale...
06 juillet 2024 - 15:00
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.