Attentats : policiers, gendarmes, militaires et réservistes en renfort sur le terrain

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 30 octobre 2020 - 16:26
Image
La police bloque l'accès à la basilique Notre-Dame à Nice après un attentat, le 29 octobre 2020
Crédits
© Valery HACHE / AFP
A Nice et partout en France, des forces de l'ordre en renfort
© Valery HACHE / AFP
Au lendemain de l’attentat de Nice, un Conseil de défense s’est tenu en fin de matinée à l’Elysée, au terme duquel les ministres de l’Intérieur, des Armées et des Affaires étrangères se sont exprimés.
 
Plus tôt sur RTL, Gérald Darmanin l’avait rappelé : 
 
« Nous sommes en guerre face à un ennemi qui est à la fois un ennemi intérieur et un ennemi extérieur (…) Nous ne sommes pas en guerre contre une religion mais contre une idéologie »
 
Mais comment riposter ?
 
Pour l’heure, la réponse tient en un renforcement des forces de l’ordre sur le terrain, et d’abord durant ce week-end de la Toussaint. 
 
A partir de lundi, 3500 gendarmes réservistes et 3500 policiers et gendarmes mobiles sont appelés en renfort sur tout le territoire français, et mis à la disposition des préfets. 120 policiers supplémentaires seront par ailleurs envoyés à Nice. 
 
Vigipirate renforcé
 
Le passage du plan Vigipirate au niveau « Alerte attentat » a été décrété par Emmanuel Macron dès jeudi. Il se traduira par des forces supplémentaires, cette fois de l’opération Sentinelle, donc de l’armée. 
 
Le nombre de militaires mobilisés sur le sol français passera ainsi de 3000 à 7000.
 
Au total donc, plus de 11000 hommes et femmes seront déployés pour assurer la sécurité des Français, notamment autour des lieux de culte et des établissements scolaires. 
 
A l’étranger aussi
 
De son côté, Jean-Yves Le Drian a appelé l’ensemble des ressortissants français vivant à l’étranger à la prudence (une alerte urgence attentat leur a été envoyée) et des instructions ont été données aux ambassades et consulats.
 
« La menace est partout (…) On passe vite de la haine virtuelle à la violence réelle »
 
Quant aux écoles françaises, elles ne rouvriront lundi qu’à la condition d’une « vigilance accrue », a précisé le ministre des Affaires étrangères. 
 

À LIRE AUSSI

Image
Des membres du RAID et des médecins légistes devant l'église Notre-Dame de Nice, après une attaque au couteau, le 29 octobre 2020
Attaque au couteau à Nice : trois morts dans la basilique Notre-Dame
Trois personnes ont succombé à une attaque au couteau ce jeudi matin. Deux heures plus tard à Avignon, un homme menaçant a été abattu. Le plan Vigipirate est placé au ...
29 octobre 2020 - 14:06
Société
Image
Erdogan Macron, des tensions vives entre les deux présidents
Erdogan – Macron, de la crise diplomatique au match İstanbul Başakşehir – PSG !
Ce mercredi soir, le Paris Saint Germain est allé battre le club cher au président turc, l’İstanbul Başakşehir. Une victoire, qui pourrait bien peser sur des tensions ...
28 octobre 2020 - 23:26
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambiguë, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, ...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.